L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'oeuvre de Richelieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Duke



Nombre de messages : 67
Age : 43
Localisation : Franche-Comté (25)
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: L'oeuvre de Richelieu   Mer 3 Fév - 15:34



Le cardinal de Richelieu possédait une intelligence claire et une volonté intrépide. En 1624, le roi Louis XIII le choisit comme Premier ministre pour gouverner la France.

Richelieu avait un triple projet qu'il entendait mener à bien: d'abord soumettre les protestants à l'autorité royale, ensuite dompter les grands seigneurs et enfin, travailler, comme l'exigeait l'intérêt national, à abaisser la Maison d'Autriche.

La faute de Marie de Médicis, du temps de la régence, avait été d'inquiéter les protestants dans leurs croyances en tentant de les ramener de force à la foi catholique. Mais l'erreur fut plus grande encore pour les protestants d'avoir cru pouvoir se séparer du reste du pays et former une sorte de république indépendante dans l'Ouest, autour de La Rochelle.

Ce qu'ils voulaient , c'était constituer un État dans l'État, une petite France calviniste dans le grand royaume de France.

Inacceptable pour Richelieu qui entendait garantir et préserver l'unité de la nation française. Il n'avait donc pas d'autres choix que de déclarer la guerre aux protestants.

C'est ainsi qu'il conduisit Louis XIII et son armée sous les murs de La Rochelle. Il s'agissait de prendre cette ville qui était la place-forte des Calvinistes et qui bénéficiait du soutien de l'Angleterre.



Le cardinal était entouré d'un état-major de prêtres et d'officiers et en bon fils de militaire, se fit lui-capitaine et ingénieur et fit construire une digue immense pour fermer le port et priver les assiégés de tout approvisionnement ou secours possible.

Malgré l'énergie de son maire, Guiton, la ville, ravagée par la famine, finit par tomber en 1627. Les protestants acceptèrent le compromis de la paix d'Alais (1629) où en échange de la suppression de leurs "places de sureté", Richelieu leur laissa leur liberté de conscience.

Les protestants calmés, il restait encore à mater les nobles.

Ceux-ci devaient, en effet, faire preuve d'obéissance au roi, comme tout le monde. Et Richelieu entendait bien réprimer avec énergie leurs tentations de rébellion.

D'abord, il commença par ordonner la démolition des châteaux-forts puis dans un édit fameux, il leur interdit d'avoir recours à la vengeance privée et de régler leurs comptes par des duels d'honneur. Certains nobles comme le comte de Bouteville n'acceptèrent pas ce qu'ils considéraient comme une atteinte à leurs privilèges et pour avoir violé l'édit, il eut la tête tranchée.

Aussi, les grands fomentèrent d'incessants complots pour renverser Richelieu mais celui-ci ne plia pas. Le cardinal frappait impitoyablement tout ceux qui se dressaient contre lui. "Je fauche tout, disait-il, puis je recouvre tout de ma pourpre".

Même la reine-mère, Marie de Médicis, pris parti contre Richelieu lors de la fameuse Journée des Dupes (1630), elle fut contrainte à prendre les chemins de l'exil.

Enfin, troisième et dernier point de son projet: assurer la prééminence de la France sur la scène internationale et affaiblir la Maison d'Autriche.

Les protestants d'Allemagne avaient commencé contre leur souverain, l'empereur Ferdinand, allié de l'Espagne, la guerre de Trente Ans.

Richelieu choisit de soutenir les protestants allemands et leur envoya à leur secours un grand capitaine, le roi de Suède, Gustave-Adolphe.

Il releva les courages abattus quand, en 1636, les ennemis ayant franchi les frontières de la France, les Espagnols vinrent mettre le siège devant Corbie.

Mais il chassa les étrangers du sol national et fit occuper par les troupes françaises les terres d'Artois, d'Alsace et du Roussillon.

Pendant dix-huit années Richelieu a gouverné la France, améliorant les lois, favorisant le commerce en allant fonder, notamment, des colonies dans le Nouveau Monde.

Aujourd'hui, on peut toujours lui reprocher une certaine dureté et un caractère assez autoritaire mais les circonstances l'exigeaient, sans cela rien n'aurait été possible pour redresser la France et lui redonner son éclat et son prestige.
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
 
L'oeuvre de Richelieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oeuvre autobio en relation avec la seconde guerre mondiale
» en troisième l'Histoire à travers une oeuvre de fiction
» oeuvre fantastique en 4e
» Quelle oeuvre en relation avec le moyen âge
» Une oeuvre théâtrale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Périodes :: Histoire Moderne-
Sauter vers: