L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Loi "chinoise" de 1873

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stef
Roi du contre-pied
Roi du contre-pied


Nombre de messages : 1668
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: La Loi "chinoise" de 1873   Lun 11 Jan - 11:55

C'est par la loi dite "chinoise", appelée Loi de Broglie, que le 13 mars 1873, l'assemblée monarchiste entend interdire l'accès à l'Assemblée Nationale au président de la République.
Celui-ci ne pourra plus désormais communiquer avec elle que par le truchement d'un message, lu à voix haute.

J'ai appris cela en lisant l'article biographique sur Adolphe Thiers sur Wiki.

Au moment où Sarkozy modifiait la Constitution pour lui permettre de venir en personne au Parlement (car la 5è avait repris ce dispositif de la 3è), je ne pensais pas qu'il mettait fin à une stratégie monarchiste ! :lo:

Ce serait parce qu'Adophe Thiers, président de la République, élu dans le contexte de la guerre de 1870 que l'on connaît, avait remis à plus tard la question constitutionnelle, que les monarchistes, en représailles, ont voté cette loi.
Ils auraient interprété ce renvoi aux calendes grecques comme une adhésion à la République.
Mais pourtant, Thiers avait déclaré, dès 1872 que "la République existe, [qu']elle est le gouvernement légal du pays".

Son adhésion à la République est donc clair.
Les monarchistes attendaient-ils malgré tout un signe favorable une monarchie constitutionnelle de la part du président ?

_________________
Ver de terre amoureux d'une étoile... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: La Loi "chinoise" de 1873   Lun 11 Jan - 12:49

Très intéressant. Mais avec les monarchistes de l'époque, il n'est pas facile d'y voir clair ! Quels monarchistes ont voté cette loi ? Les orléanistes ? Les légitimistes ?

La remise à plus tard de la nature du régime par Thiers revient à favoriser les orléanistes, dont il est issu, au détriment des légitimistes. Le comte de Chambord meurt quelques mois plus tard en 1873...

Mais une autre théorie, monarchiste et légitimiste, existe. Il ne fallait pas que le Comte de Chambord "rentre avec les fourgons de l'étranger" comme en 1814 et 1815... Il fallait que l'occupation allemande soit terminée pour commencer un processus ou la nation française, par ses représentants, rappellerait le légitime possesseur du trône de France.

L'abrogation des lois d'exil sous l'autorité de Thiers renforce cette vision...

Ne serait-ce pas l'échec des négociations entre légitimistes et orléaniste, notamment la question sur le drapeau blanc, qui entraine un basculement de Thiers et d'autres représentants élus peu à peu vers la république...

Les Bourbons et les Orléans semblaient encore plus mal adaptés aux réalités du pays qu'en 1830 et 1848...

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Pascale



Nombre de messages : 92
Age : 57
Localisation : Jérusalem
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: La Loi "chinoise" de 1873   Lun 11 Jan - 21:34

Pourquoi chinoise ?

et pourquoi faire une monarchie ?
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: La Loi "chinoise" de 1873   Lun 11 Jan - 22:08

Parce que le sentiment républicain n'est pas aussi prégnant que l'on croit à cette époque...

Comme en 1848, la masse des électeurs est rurale... Qui dit ruraux dit hantise des mouvements sociaux urbains (surtout des mouvements socialistes égalitaristes) et volonté d'obtenir un régime stable ( garantissant la propriété, garantissant la stabilité économique).

La république va gagner en crédibilité parce qu'elle n'engendre aucune révolution sociale. De plus, la répression de la commune, démontre que la république est aussi un régime d'ordre. Car, encore une fois, il ne faut surtout pas croire que les idéaux des communards sont partagés par une majorité du peuple français.

L'héritier Bourbon se décrédibilisant avec son obstination grotesque (le retour du drapeau blanc ne serait-il pas un signe annonciateur d'une remise en cause de quelques acquis révolutionnaires ?) les héritiers Orléans n'ayant pas une côte d'amour importante (ce qui empêche toute personnification de la monarchie) on peut donc conclure que la masse des français était moins désireuse d'un retour de la monarchie car voulant, avant toute chose, la création d'un régime stable.

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Loi "chinoise" de 1873   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Loi "chinoise" de 1873
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Impression 3D : une société chinoise "imprime" 10 maisons en 24 heures
» Etes-vous aussi "laxophobes" (diarrhée)?
» Vidéo documentaire "Galaxies"
» "Philou" Marre de ces plaques rouges!!!!
» Une religieuse de Chicago "accompagnatrice" de femmes qui vont se faire avorter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Périodes :: Histoire Contemporaine-
Sauter vers: