L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Saladin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pascale



Nombre de messages : 92
Age : 56
Localisation : Jérusalem
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Saladin   Mar 5 Jan - 22:07

Si un jour, vous venez à Jérusalem, l une des rues les plus animées de
Jérusalem Est, est la rue Salah ad Din.

Alors, voici l histoire de celui qui nous a boutés hors de la Terre sainte

De son nom arabe, Al-Malik an-Nâsir Salâh ad-Dîn Yûsuf. (Al-Malik signifie « Le Roi », An-Nasir signifie « le victorieux » et Salah ad-Din signifie « Rectitude de la Foi », Yusuf est son prénom).

Fils d’un officier kurde, Ayyub, il est né à Tikrit (en Irak). Et oui, la ville où est né Sadam Hussein. Sa famille travaille pour le compte de Zanki, puis de Nur-al-Din, les deux principaux dirigeants turcs du Moyen-Orient. En 1167 puis en 1169, il accompagne son oncle Shirkuh dans une expédition lancée par Nur-al-Din contre l’Egypte. Il s’y impose comme vizir, dirigeant pour le compte du calife fatimide chiite, et fait exécuter tous les principaux dignitaires égyptiens qui s’opposent à son ascension. Il se crée ainsi une véritable empire en Egypte, qu’il partage avec sa famille.

Sur ordre de son maître, Nur-al-Din, il abolit le califat fatimide mais ne compte pas être un simple gouverneur et désobéit ouvertement à Nur-al-Din qui prépare une expédition en 1174. Cette même année, Nur-al-Din meurt et il parvient à écarter son fils. Saladin s’impose alors, malgré de nombreux ennemis, comme le chef incontesté du monde musulman et rassemble sous son autorité tout le Proche-Orient et l’Egypte.
Il lutte aussi contre la menace des états latins d’Orient, justifiant ainsi son pouvoir par le Djihad contre les chrétiens. Après les expéditions de Renaud de Chatillon, il déclenche une nouvelle guerre et écrase en 1187 à Hattin l’armée des latins. Il reconquiert ainsi Jérusalem, 88 ans après sa chute. Après avoir négocié la reddition de la ville avec Balian d’Ibelin, il accorde aux habitants la vie sauve contre versement d’argent.
Quelle grandeur d âme !
Quand on voit comment les croisés, lors de la prise de Jérusalem ont traité les habitants, riches ou pauvres, chrétiens ou infidèles.

Cependant, l’arrivée de la 3° croisade ne lui permet pas de conserver Acre et d’achever sa reconquête. Il meurt en 1193 et son empire est partagé entre ses héritiers qui règneront sur l’Egypte et la Syrie. L’unité et la puissance de l’empire créé par Saladin ne lui survivent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Saladin   Mar 5 Jan - 22:16

Les Etats latins d'Orient étaient ils viables ? Ou alors Saladin a t il créer les conditions pour éviter toutes réussites des nouvelles croisades ?

Telles sont les questions ! Laughing

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Pascale



Nombre de messages : 92
Age : 56
Localisation : Jérusalem
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Saladin   Mar 5 Jan - 22:38

Je crois qu il n y avait plus la volonté de la part des chrétiens d aller
s embourber en terre Sainte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saladin   Aujourd'hui à 19:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Saladin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La modernisation de la religion - Dialogue entre Magnus et Saladin
» Un nombre croissant de musulmans convertis au christianisme sont persécutés -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Périodes :: Histoire Médiévale-
Sauter vers: