L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'échec de la monarchie constitutionnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Après Varennes fallait il changer de dynastie pour sauver la monarchie constitutionnelle ?
Oui
0%
 0% [ 0 ]
Non
20%
 20% [ 1 ]
Inutile car la monarchie était condamnée
80%
 80% [ 4 ]
Sans opinion
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 5
 

AuteurMessage
Camille Desmoulins
Admin
avatar

Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: L'échec de la monarchie constitutionnelle   Sam 31 Mar - 17:35

Après Varennes, rien ne change dans l'esprit du roi. C'est une certitude.

Si Marie Antoinette feint de prendre Barnave comme tuteur politique, elle avoue de suite dans sa correspondance à Mercy, que c'est un jeu politique.

Le but pour elle et le roi étant toujours le même. Attendre que les monarchies étrangères réagissent par peur de la contagion révolutionnaire...

Puisque la famille royale refuse la monarchie constitutionnelle fallait il à l'instar des anglais changer de dynastie royale ?

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Genovefa

avatar

Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: L'échec de la monarchie constitutionnelle   Sam 31 Mar - 18:01

Voila je suis revenue et toute à vous sunny corvées finies

J'ai voté, "la monarchie était condamnée"

Tant que la monarchie restait de droit divin, sans la moindre volonté de composer, elle n'avait plus aucune légitimité.

Et attendre la réaction d'étrangers qui deviendraient des ennemis de son propre pays, et bien oui c'est de la haute trahison.

Citation :
elle avoue de suite dans sa correspondance à Mercy, que c'est un jeu politique.

Ils n'ont décidement rien compris et MA qui confirme ses vrais sentiments ou intentions par écrit Shocked

La révolution en Angleterre n'était pas si ancienne qu'ils ne s'en souviennent avec décapitation de leur roi aussi.

Cette certitude d'être de sang et de droit divin est fascinante, au-dessus des lois humaines dont ils devraient être les représentants .. représentatifs. king
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'échec de la monarchie constitutionnelle   Dim 1 Avr - 14:27

J'ai voté non.

La royauté était bel et bien annihilée après l'épisode "Varennes".

La séparation du roi et de la nation est une évidence...
La Révolution est installée et pour quelque temps encore...
Revenir en haut Aller en bas
Estelle
Admin
avatar

Nombre de messages : 2408
Age : 39
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: L'échec de la monarchie constitutionnelle   Lun 2 Avr - 15:56

Je suis d'accord avec Geno. La monarchie de droit divin était condamnée.
De là à faire de la guillotine une nouvelle mode... Mad

_________________
Notre étoile est en nous, et de nous il dépend qu'elle soit bonne ou mauvaise.Charles Baudoin

Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin
avatar

Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: L'échec de la monarchie constitutionnelle   Lun 2 Avr - 16:14

Estelle a écrit:
Je suis d'accord avec Geno. La monarchie de droit divin était condamnée.
De là à faire de la guillotine une nouvelle mode... Mad

C'est évident, mais finalement peu de gens pensent que le modèle anglais, lors de la Glorieuse Révolution, aurait pu être appliqué en France. Il faut se souvenir que le mot République n'est jamais prononcé avant la fuite à Varennes. Jamais...

La déception, la rancoeur, la haine contre ce roi traite à la monarchie constitutionnelle est à l'origine même du sentiment républicain. L'hypocrisie des tenants de la monarchie constitutionnelle pour absoudre le roi de sa fuite, la montée des périls sont à l'origine du vaste mouvement populaire menant à la Terreur.
Pour moi le roi, qui se targuait de ne vouloir que protéger son peuple, est le premier responsable de la Terreur.
Un roi débarassé de ses convictions divines ( en réalité il existe une lettre de Louis Auguste à son cousin espagnols ou il dénonce dès le mois d'aout 1789 le changement sociétal au nom de l'absolutisme et non de la divinité de son pouvoir), et de ses convictions absolutistes auraient pu être la pierre angulaire du système constitutionnel.

Les derniers travaux de Joël Félix donnent la vision d'un roi jaloux de ses privilèges absolutistes.

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'échec de la monarchie constitutionnelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'échec de la monarchie constitutionnelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 20 avril 1792
» autorité politique Diderot
» Dissert' droit constit, help ! (urgent svp)
» La monarchie écossaise
» Depotisme, monarchie, république

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Périodes :: Histoire Contemporaine-
Sauter vers: