L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pauvres élèves...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stef
Roi du contre-pied
Roi du contre-pied
avatar

Nombre de messages : 1668
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Pauvres élèves...   Mer 14 Oct - 13:31

Un cours se doit toujours d'être carré. Le prof pour assurer sa mission de transmission de connaissances, doit donc bétonner ses cours.

Personne ne conteste ça...

Y a qu'un seul problème...il faut peut-être être aussi quelque part un bon "acteur" pour savoir faire passer le message.
L'apport pédago quoi...

Or voilà, des profs très pointus dans leur domaine, mais tellement mauvais communicant, finalement, finissent par nuire au savoir qu'ils sont censés transmettre, malgré toutes ses qualités intrinsèques.

Ou comment gâcher le signifié par le signifiant.

Les futurs formateurs de profs ne devraient-ils pas s'interroger aussi sur la manière de "tenir" une classe en éveil, par des cours de communication
Ca s'apprend aussi non ?
Démonstration de comment anesthésier une classe par des défauts de langage et une absence totale de fluctuation dans l'intonation, le phrasé, le rythme de la vois et des attitudes...
Je vous prends les paris : personne ne tient la séquence en intégralité !
http://www.dailymotion.com/relevance/search/litterature/video/x2602o_litterature-analyse-du-texte-le-cha_politics

_________________
Ver de terre amoureux d'une étoile... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Estelle
Admin
avatar

Nombre de messages : 2408
Age : 40
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Pauvres élèves...   Mer 14 Oct - 20:00

anesthésiant... c'est le mot Sleep

_________________
Notre étoile est en nous, et de nous il dépend qu'elle soit bonne ou mauvaise.Charles Baudoin

Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin
avatar

Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Pauvres élèves...   Mer 14 Oct - 22:06

J'aurai une différence d'interprétation ! Faut surtout pas être un acteur. Faut être convaincu de ce que l'on fait, de ce que l'on dit.

Si le cours pour un prof correspond à une heure de travail à l'usine tu obtiendras çà.

Depuis le temps que je le dis que les concours ne sont pas bons et que la réforme est pire encore. Rolling Eyes

Dans le journal gratuit distribué dans le métro toulousain il y avait un superbe article bien mensonger et truffé de clichés...

Le prof de techno, jeune diplômé, affirme avoir préféré quitter l'education nationale, malgré un salaire de 3000€ par mois parce qu'on laissait passer au lycée des élèves avec 6 de moyenne et parce qu'il s'ennuyait pendant les vacances.

Lors qu'on connait la dépense d'energie qu'il faut pour dynamiser un cours et une classe et l'importance des vacances pour construire ses cours on peut dire que cet article est un gros fake....

Le mec s'éclate désormais dans le privé, contre 2000 € mensuel et 200 heures par mois à former des petits vieux à l'informatique... Les petits vieux seraient plus réceptifs et enthousiastes et apprendraient mieux.... Comme mensonge on ne fait pas mieux ! Un vieux qui apprend l'info, c'est pratiquement toujours par contrainte et pour ne pas paraitre trop vieux, ils ne notent rien, ne supportent pas un ton pédagogique et balance à tout bout de champs, c'était mieux avant... afro afro afro

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Estelle
Admin
avatar

Nombre de messages : 2408
Age : 40
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Pauvres élèves...   Mer 14 Oct - 22:22

Camille Desmoulins a écrit:

Depuis le temps que je le dis que les concours ne sont pas bons et que la réforme est pire encore. Rolling Eyes

Là je suis d'accord avec toi, et pas que dans l'éducation nationale! Wink

Camille Desmoulins a écrit:

Un vieux qui apprend l'info, c'est pratiquement toujours par contrainte et pour ne pas paraitre trop vieux, ils ne notent rien, ne supportent pas un ton pédagogique et balance à tout bout de champs, c'était mieux avant... afro afro afro
Là tu exagères et tu es très réducteur...

_________________
Notre étoile est en nous, et de nous il dépend qu'elle soit bonne ou mauvaise.Charles Baudoin

Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin
avatar

Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Pauvres élèves...   Mer 14 Oct - 22:28

Laughing Tu apprends le maniemment d'un logiciel type powerpoint, les grandes fonctionnalités à un élève de 12 ans en 45 minutes. Au bout d'une heure de plus de manipulation l'élève se débrouille tout seul.

Aprés 10 heures de formation avec un groupe d'âge de 50 à 65 ans tu arrives à peine à ce qu'ils comprennent enregistrer sous... Laughing

Donc au cas par cas j'exagère surement, de groupe à groupe à peine. Donc selon moi l'article est totalement bidonné.

Mais nous pouvons avoir des avis différents et des exemples différents. Wink

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Estelle
Admin
avatar

Nombre de messages : 2408
Age : 40
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Pauvres élèves...   Mer 14 Oct - 22:34

Nous n'avons pas le même nombre de neurones à 65 ans qu'à 20 ans. Il faut tenir compte du vieillissement cérébral, de la senescence et de la sénilité aussi. Wink Avec les personnes les plus agées il faut accepter qu'il faudra beaucoup de temps et que ce qui est acquis un jour, ne le sera pas forcément le lendemain.

_________________
Notre étoile est en nous, et de nous il dépend qu'elle soit bonne ou mauvaise.Charles Baudoin



Dernière édition par Estelle le Mer 14 Oct - 22:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin
avatar

Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Pauvres élèves...   Mer 14 Oct - 22:36

Voila nous sommes d'accord ! Donc l'article qui prétend que c'est plus facile de travailler avec des personnes âgées c'est un gros cliché...

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Estelle
Admin
avatar

Nombre de messages : 2408
Age : 40
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Pauvres élèves...   Mer 14 Oct - 22:37

Complètement oui. Ce n'est pas une question de facilité. Les méthodes sont différentes, les objectifs sont différents.

_________________
Notre étoile est en nous, et de nous il dépend qu'elle soit bonne ou mauvaise.Charles Baudoin

Revenir en haut Aller en bas
stef
Roi du contre-pied
Roi du contre-pied
avatar

Nombre de messages : 1668
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Pauvres élèves...   Mer 14 Oct - 22:47

Evidemment, sur la réception des technologies de l'information, je pense plutôt
comme Camille, en terme d'apprentissage en groupe.

Ceci dit, pour en revenir au prof dans sa classe, être convaincu de ce qu'on dit ne suffit pas. La personnalité fait le reste.

Capter l'auditoire, c'est comme en politique. Si on est doté comme Camille d'une forte personnalité doublée d'un sens fulgurant de la répartie, on peut s'en sortir sans trop de problème ! Wink

L'ennui, c'est tous les autres...l'exemple que j'ai mis en lien est assez manifeste. La prof connais bien son affaire, le problème...c'est la manière dont elle "fais" son cours.
Les mêmes mots, les mêmes phrases, avec un autre prof...comme Camille, certain que ça passe tranquille !

D'ailleurs, elle a tellement développé certains tics de langage (toutes ces syllabes supplémentaires en fin de presque chaque mot, je ne sais pas comment les nommer) qu'on n'entends plus ce qu'elle dit (le cours) mais comment elle le dit ! Shocked

C'est tellement énervant, que je suis persuadé qu'aucun élève, même bien disposé, ne peut suivre 2h sans décrocher au bout de 3 minutes !

Alors les gens brillants oui, mais "out" si la qualité de leur communication ne dépasse pas ce qu'on a vu dans cet extrait !

Mais comment repérer dans les concours ces qualités-là, puisqu'au CAPES et à l'agreg, s'il y a bien une "leçon" faire, il faut que le candidat la fasse non pas en feignant de s'adresser à des élèves, mais en la faisant à un jury archi-compétent ! Cool

_________________
Ver de terre amoureux d'une étoile... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pauvres élèves...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pauvres élèves...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marge de manoeuvre dans l'évaluation des élèves
» Achat de livres par les élèves
» Saint Cyrille, moine et Saint Méthode Evêque, commentaire du jour "Heureux vous les pauvres ; le Royaume de Dieu est à vous"
» Juste pour rire: à qui vos élèves vous assimilent-ils? Vous donnent-ils un surnom?
» [1ère] Comment faire participer les élèves aux LA???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Espace Détente :: Loisirs-
Sauter vers: