L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tres de mayo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Tres de mayo   Mer 28 Mar - 21:25



Ce tableau, le plus célèbre de Francisco Goya est également appelé Les Fusillades du 3 mai. En effet, ce tableau est précédé d'un autre se nommant Dos de mayo. Le 2 mai 1808 les espagnols se rebellent contre l'occupant français. C'est une révolution de liberté. Les Espagnols ont pris conscience des notions de liberté et de nation, grâce à la révolution française. Certains histories ont vu dans Napoléon d'ailleurs un Robespierre à cheval. Ses idéaux révolutionnaires sont retournées contre l'occupant français. Toutefois, certains rebellent se battent aussi en faveur des bourbons espagnols et l'Eglise catholique est un élément essentiel de la rébellion.

Conséquence directe de la rébellion du 2 mai, les soldats français exécutent leurs prisonniers le 3 mai.

La composition :

Dés la première découverte du tableau notre oeil est inconsciemment attiré par l'homme en blanc. Puis notre regard suit les lignes directrices formées par les fusils des soldats. L'ensemble du décor nous apparaît enfin.

En arrière plan, dans le sombre, les contours d'un village apparaissent. Seul monument nettement reconnaissable : L'église. Cette scène se veut universelle. Elle pourrait se dérouler n'importe où dans l'europe dominée par Napoléon. Elle pourrait se situer n'importe quand dans le temps. C'est toujours la même scène représentant les combattants pour la liberté victimes de l'oppression.

Les soldats sont alignés, soudés, rien ne permet de distinguer leurs nationalités. Leurs sakhos pourraient être ceux d'une autre armée. On ne peut apercevoir le visage des soldats. Ils ne sont que les bourreaux, obéissant aux ordres de leurs maîtres. Dans ce moment, c'est Napoléon.

Au pied des soldats est posée une lanterne. Toute la lumière de la scène provient de cette lanterne. La lumière éclaire ainsi le personnage principal.

Celui-ci adossé avec ses compagnons de lutte à une colline, qui n'est autre qu'une figuration du Golgotha, symbolise la lutte et le sacrifice pour la liberté.

L'Homme en blanc prend un position nettement christique. Les stigmates dans les mains du personnage viennent confirmer la volonté du peintre de faire du personnage en blanc le symbole du martyr. Ce n'est plus un martyr religieux, c'est un martyr pour la liberté. Le blanc signifiant encore plus cette notion de pureté et d'innocence.

Pourtant les morts jonchant le sol et le sang qui coule viennent rappeler que rien ne sauvera ces hommes.

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tres de mayo   Mer 28 Mar - 21:43

Un grand merci, Camille !
Je suis très heureuse de lire ce descriptif... qui m'aide à mieux cerner ce tableau...qui me semble être un cri du coeur de Goya... Je l'analyse encore bien mieux à présent !
Il est bouleversant...
Le blanc, la nuit ! Le rouge du sang !
Oui, la lutte et le sacrifice pour la liberté !
Revenir en haut Aller en bas
valentin59



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 20/03/2013

MessageSujet: tres de mayo    Mer 20 Mar - 21:40

conclusion sur votre interet a cette oeuvre?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tres de mayo   Aujourd'hui à 10:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Tres de mayo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Un jour, un jour" par Aragon et "Tres de mayo" par Goya
» los dos y tres Mayo 1808
» art engagé
» L'ufologie et les êtres fantastiques de nos régions
» Jésus-Christe est éternel mais les apôtres aussi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Patrimoine :: Les Artistes et leurs Oeuvres :: Peintres et Peintures-
Sauter vers: