L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Napoléon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
pierrelegrand



Nombre de messages: 454
Age: 22
Date d'inscription: 13/04/2007

MessageSujet: Napoléon   Dim 10 Juin - 10:53

Quel est pour vous le plus gros reproche que l'ont peut faire à Napoléon ?

A+
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages: 5040
Date d'inscription: 23/03/2007

MessageSujet: Re: Napoléon   Dim 10 Juin - 11:19

pierrelegrand a écrit:
Quel est pour vous le plus gros reproche que l'ont peut faire à Napoléon ?

A+

C'est très simple ! Il n'a pas débarqué dans la perfide albion ! Ahh un monde parlant français... Wink

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Genovefa



Nombre de messages: 1844
Date d'inscription: 24/03/2007

MessageSujet: Re: Napoléon   Dim 10 Juin - 11:28

Citation :
Il n'a pas débarqué dans la perfide albion ! Ahh un monde parlant français

C'est vrai que depuis Guillaume No

"L'Angleterre ? pffff cette colonie française qui a mal tourné" G. Clemenceau

Pour moi ce serait d'abord le Code Civil (je suis partiale je suis une femme) Laughing ensuite ses guerres à outrance tuant des millions (?) de gens et je ne parle pas seulement des Français, mais aussi des dommages co-latéraux (euphémisme employé aujourd'hui pour désigner les victimes civiles innocentes) Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages: 5040
Date d'inscription: 23/03/2007

MessageSujet: Re: Napoléon   Dim 10 Juin - 11:42

Genovefa a écrit:
Citation :
Il n'a pas débarqué dans la perfide albion ! Ahh un monde parlant français

C'est vrai que depuis Guillaume No

"L'Angleterre ? pffff cette colonie française qui a mal tourné" G. Clemenceau

Pour moi ce serait d'abord le Code Civil (je suis partiale je suis une femme) Laughing ensuite ses guerres à outrance tuant des millions (?) de gens et je ne parle pas seulement des Français, mais aussi des dommages co-latéraux (euphémisme employé aujourd'hui pour désigner les victimes civiles innocentes) Twisted Evil

Le code civil contient quand même beaucoup de lois offrant une nouvelle liberté... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Laughing

Les guerres ne sont pas pour la plupart une volonté propre de Napoléon. Les coalitions se forment contre cet arrogant exemple de liberté qu'est la France, et Napoléon défend; brillamment et en conquérant, le territoire.

La seule guerre offensive c'est la campagne de Russie...

Une minute de silence pour les victimes collatérales mais tout de même les espagnols à l'instar des Vendéens choisissent la plus terrible des guerre : La guérilla...

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
pierrelegrand



Nombre de messages: 454
Age: 22
Date d'inscription: 13/04/2007

MessageSujet: Re: Napoléon   Dim 10 Juin - 12:49

Moi je lui reproche le retour de l'esclavage et l'exécution du duc enghien .

A+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: mille, en ce qui concerne les guerres napoléoniennes   Dim 10 Juin - 12:59

Cool Oui ! Pierre !!! Je suis bien d'accord avec toi.

Je me vois forcée d'ajouter un grief... Mais tout le connaît déjà...

J'ajouterais ...la perte de la Louisiane Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Cool pour la France !!! Ah ! Napo Cool Rolling Eyes Wink Bien que reconnaissant "ses" mérites, je ne puis l'apprécier Wink

Pour le reste, l'analyse de Camille, en ce qui concerne les guerres napoléoniennes me semble tout-à-fait juste... L'on ne peut qu'y adhérer...

Quant à l' "apologie" de la langue française sunny Hum ! je ne peux qu'aquiescer I love you Wink Albion m'étant également perfide LaughingLaughing Laughing

La langue française, langue diplomatique par "excellence", détrônée au profit de l'anglais Cool Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes cela m'insupporte au plus haut point !!!!!!Cool
Cela m'est absolument intolérable...
Revenir en haut Aller en bas
Genovefa



Nombre de messages: 1844
Date d'inscription: 24/03/2007

MessageSujet: Re: Napoléon   Dim 10 Juin - 13:18

Ah oui Pierre, j'oubliais l'esclavage... Sad

Citation :
La langue française, langue diplomatique par "excellence", détrônée au profit de l'anglais cela m'insupporte au plus haut point !!!!!!

Justement Aude (zour ma belle I love you ) c'était la langue des diplomates et des classes aisées jusqu'en Russie d'ailleurs, une langue réservée à l'élite et non au commun.

Quand les jolis mots ont fait place aux affaires, le français n'a pas su s'adapter et pourtant il existe par le monde un tas d'amoureux de notre langue, dont beaucoup de nos compatriotes devraient s'inspirer (genre langage SMS, beurk)

La guérilla, lorsqu'il s'agit de s'affranchir d'une occupation étrangère et détestée, sans véritable armée, est sans doute la seule solution. Même les canons n'y peuvent rien, il aurait dû s'en souvenir Napo, après tout beaucoup de forces étrangères, profitant du chaos de la jeune Révolution ont essayé d'envahir la France.

Pour le Code civil, beaucoup de choses ont été positives, mais franchement traiter la moitié de ses compatriotes comme des choses, je ne peux applaudir No
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon   Dim 10 Juin - 13:27

Geno, au XVIIIè siècle et bien après, le français était parlé partout...réservé à l'élite, évidemment...et pour cause, voyons Wink Il faut se replacer dans le contexte - On ne peut comparer ce qui n'est pas comparable Wink

Il ne s'agissait pas, à l'époque de "jolis mots" Geno. Très réductrice ton analyse... Le français a toujours été capable de s'adapter... Il s'en est fallu de peu, qu'il ne soit choisi...

Il est vrai que notre langue est souvent mieux "châtiée" dans le monde de la francophonie Wink J'en suis la première meurtrie Wink Notre langue est tout simplement en voie de '"disparition" Crying or Very sad Il faut être réaliste Wink Les facteurs en sont connus et irrémédiablement acceptés... Rolling Eyes Cool Wink sous couvert de modernité et d'enrichissement Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Crying or Very sad Wink Je n'ai même pas envie de m'étendre sur le sujet...Je suis édifiée Wink
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages: 5040
Date d'inscription: 23/03/2007

MessageSujet: Re: Napoléon   Dim 10 Juin - 14:11

[quote="Genovefa"]
Citation :
La guérilla, lorsqu'il s'agit de s'affranchir d'une occupation étrangère et détestée, sans véritable armée, est sans doute la seule solution. Même les canons n'y peuvent rien, il aurait dû s'en souvenir Napo, après tout beaucoup de forces étrangères, profitant du chaos de la jeune Révolution ont essayé d'envahir la France.
Mais alors il ne faut pas venir "pleurer" sur les conséquences après un tel choix de guerre. Car la guérilla implique que délibérament on place le peuple en première ligne. On fait alors fi de la limitation militaire/civil... Et après on évoque un génocide pour les vendéens ? Ou pour les espagnols ?

Je ne crois pas au manichéisme pur et dur. La guerre d'Espagne est trés complexe. L'intervention française permet une diffusion des idées et des lois de la révolution dans la péninsule. ( ce fait avéré est prouvé notamment par les multiples révolutions secouant l'Espagne au XIXème dont l'une en 1821 tuée dans l'oeuf par ... l'intervention des troupes royales françaises...) Le départ des Bourdons n'est pas la cause essentielle de la révolte, c'est plutot l'orgueil national qui est mis à mal par la nomination d'un roi français, puis le peuple est manipulé par la religion catholique ( roi français = déchristianisation...)
L'analogie entre la guerre de Vendée et d'Espagne est parfois possible car le fanatisme religieux agit comme l'élément d'agitation principal.


Citation :
Pour le Code civil, beaucoup de choses ont été positives, mais franchement traiter la moitié de ses compatriotes comme des choses, je ne peux applaudir :no

Tu caricatures un peu les choses. Il est évident que le statut de la femme est terriblement contraignant. Mais l'est-il moins avant la révolution pour la femme du peuple ?

Rien n'était écrit, rien n'était codifié mais leur sort n'était guère meilleur. Au fait du XVIIIème siècle le siécle de la femme car dans les rangs de l'élite la femme prends plus de place et semble devenir une guide culturel. Mais ce n'est pas le cas de la femme du peuple...

Tu penses sérieusement que le statut du divorce est pire que la situation antérieure sans divorce possible ? Le code civil n'est en réalité pas le code Napoléon mais bien le code fabriqué à partir des lois apparues sous la Révolution, ce code est le reflet de son temps, c'est tout. Wink

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon   Dim 10 Juin - 16:36

Je suis d'accord avec ton analyse, Camille, une fois de plus Wink Mais ce que je reproche à Napoléon, est d'avoir remis en cause, l'avancée permise par la Révolution !!! en ce qui concerne le statut de la femme. Quant au divorce, il l'a supprimé, que je sache Cool
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages: 5040
Date d'inscription: 23/03/2007

MessageSujet: Re: Napoléon   Dim 10 Juin - 16:49

Sauf que pour la plupart des lois, c'est le Directoire qui fait machine arrière et impose une vision plus conservatrice de la société. Enfin, ce n'est même pas cela, le Directoire essaye de revenir aux principes de 1789, 1790 et 1791...

A la fois nous critiquons la période suivante, 1792,1793,1794 à cause des excés de la Terreur et à la fois nous la reconnaissons comme la matrice de notre démocratie actuelle...

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon   Dim 10 Juin - 16:56

Je le reconnais, Camille, avec ô combien de force ! pour comme tu le dis si justement, la matrice de notre démocratie actuelle !

Mais tu as du mal à reconnaître la régression !!! du statut de la femme sous Napoléon Wink Je le regrette Wink Laughing Mais c'est ton droit Laughing


Dernière édition par le Dim 10 Juin - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages: 5040
Date d'inscription: 23/03/2007

MessageSujet: Re: Napoléon   Dim 10 Juin - 17:00

C'est vrai, je le reconnais sous la révolution elle pouvait être guillotinée comme tout le monde. Laughing Laughing Laughing

Pardon, je le ferai plus !

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Napoléon   Dim 10 Juin - 17:10

Oh ! mais je suis pour l'égalité de traitement, voyons Cool

Néanmoins, tu me fais penser à Olympe, là, et tu le sais Cool Bon, puisque tu ne recommenceras plus, tu es pardonné Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Genovefa



Nombre de messages: 1844
Date d'inscription: 24/03/2007

MessageSujet: Re: Napoléon   Dim 10 Juin - 17:27

"Le code Napoléon
Une catastrophe pour les femmes !
En 1804, le Code Napoléon affirme l’incapacité juridique totale de la femme mariée :
. Interdiction d’accès aux lycées et aux Universités
. Interdiction de signer un contrat, de gérer ses biens
. Exclusion totale des droits politiques
. Interdiction de travailler sans l’autorisation du mari
. Interdiction de toucher elle-même son salaire
. Contrôle du mari sur la correspondance et les relations
. Interdiction de voyager à l’étranger sans autorisation
. Répression très dure de l’adultère pour les femmes
. Les filles-mères et les enfants naturels n’ont aucun droit


Napoléon définit sans ambiguïté la place de la citoyenne dans la société à l’article 1124 de ce monument de misogynie qu’est le code civil : Les personnes privées de droits juridiques sont les mineurs, les femmes mariées, les criminels et les débiles mentaux.

Il faut ensuite ajouter :
En 1910 : le "devoir conjugal" est une obligation (il n’existe pas de viol entre époux) : La femme et ses entrailles sont la propriété de l’homme, il en fait donc ce que bon lui semble (Code Napoléon)"

Ce qui appartenait à la coutume fait force de loi, en effet quel progrès, cela va mieux en le disant ou en l'écrivant Twisted Evil

Et je suppute que la dot apportée par la femme passait entièrement aux mains du mari sans qu'elle ne puisse rien dire. En plus ils faisaient une bonne affaire pale

Il leur en fallu à nos ancêtres femmes de la volonté et de la ruse. sunny
Revenir en haut Aller en bas
 

Napoléon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les alliés de Napoléon
» La vie des ouvriers d'usine sous Napoléon III
» Extrait de Victor Hugo, dans " Napoléon, le Petit "
» La marine sous Napoléon 1er et sous Napoléon III
» La radio Napoléon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Périodes :: Histoire Contemporaine-