L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le XVIIIe siècle est -il le siècle de la femme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le XVIIIe siècle est -il le siècle de la femme ?
Certainement
0%
 0% [ 0 ]
En partie seulement
0%
 0% [ 0 ]
Certainement pas
100%
 100% [ 1 ]
Voilà bien une question d'homme !
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Le XVIIIe siècle est -il le siècle de la femme ?   Mar 5 Juin - 18:26

Le XVIIIe siècle est -il le siècle de la femme ?

Si on lit les frères Goncourt nous pourrions être convertis à cette idée. Le XVIIIe siècle serait un siècle d'or pour la femme qui régnerait sur toute la culture...

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le XVIIIe siècle est -il le siècle de la femme ?   Mer 6 Juin - 9:14

Non, non, non ! Je ne partage pas du tout la conviction des Goncourt...

L'image et la position de la femme, dans le cadre de la pensée des hommes du XVIIIè siècle, sont sans doute, à appréhender selon sa "condition sociale", bien que, le concept soit toujours le même...

Il est édifiant de lire l"Emile" de Rousseau, qui évoque "sa" conception de la femme "idéale" et de "son" rôle au sein du couple et par là même, de la société... (Livre V - Sophie ou la femme)...

J'ai choisi, à dessein, les "idées" de ce philosophe "éclairé", afin de mettre en exergue, le "sentiment" établi du rôle dévolu à la femme, dans la pensée des "Lumières"... ; épouse, mère de famille, et, selon les chers principes de Jean-Jacques, certitudes acquises, par le biais du principe inhérent aux "lois de la nature".........(faiblesse féminine tributaire de la force masculine.....)

En ce qui concerne l'éducation des filles, il préconise leur formation, très jeune, au "rôle" d'épouse et de mère de famille ; arguant de l'inutilité de leur faire bénéficier d'un enseignement ouvert à la culture générale, néfaste à leur "jugement" et à leur "esprit", donc à leur équilibre, et par extension, au détriment de la société toute entière.......

Rousseau et l'eensemble des hommes du XVIIIè siècle, voient, en la femme, un être uniquement complémentaire de l'homme.....

Les salons parisiens, ces cercles fermés, élitistes, ne sont pas, eux-mêmes, une constatation d'un pseudo règne féminin sur la culture... Seul l'homme régnait.......La grande dame n'était que l'hôtesse........... Mme de Pompadour elle-même, n'a pu "exister", que par le biais de Louis XV.......


Il reste que la Révolution, a permis une avancée du statut de la femme....qui sera entraînée par le mouvement extraordinaire de remise en question de l'ordre préétabli... sunny

Les femmes pourront, quoique difficilement, et armées d'un courage louable, tenter de réagir, de faire montre d'engagement politique ; obtiendront quelques avancées notoires, en ce qui concerne le droit à l'instruction (Condorcet I love you ) au divorce...

Je ne parlerai pas, cette fois, de la régression totale, engendrée par Napoléon, à l'égard du statut de la femme... Cool
Revenir en haut Aller en bas
 
Le XVIIIe siècle est -il le siècle de la femme ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5
» La Chine à Versailles, art & diplomatie au XVIIIe siècle
» La presse du XVIIIe siècle
» [Projet] Robe XVIIIe siècle
» Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Périodes :: Histoire Moderne-
Sauter vers: