L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Arthur Rimbaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Arthur Rimbaud   Mar 27 Mar - 9:43

Un petit poème léger de Rimbaud

Sensation

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue !

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien ;
Mais l'amour infini me montera dans l'âme,
Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien
Par la Nature, - heureux comme avec une femme !

Mars 1870 -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Mar 27 Mar - 9:48

Un petit second...

Tête de faune.

Dans la feuillée, écrin vert taché d'or,
Dans la feuillée incertaine et fleurie,
D'énormes fleurs où l'acre baiser dort,
Vif et devant l'exquise broderie,

Le Faune affolé montre ses grands yeux
Et mord la fleur rouge avec ses dents blanches
Brunie et sanglante ainsi qu'un vin vieux,
Sa lèvre éclate en rires par les branches ;

Et quand il a fui, tel un écureuil,
Son rire perle encore à chaque feuille
Et l'on croit épeuré par un bouvreuil
Le baiser d'or du bois qui se recueille.
Revenir en haut Aller en bas
stef
Roi du contre-pied
Roi du contre-pied


Nombre de messages : 1668
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Ven 20 Nov - 23:37

Aude a écrit:
Un petit poème léger de Rimbaud

Sensation

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue !

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien ;
Mais l'amour infini me montera dans l'âme,
Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien
Par la Nature, - heureux comme avec une femme !

Mars 1870 -



Je connais encore mal les symbolistes, mais à la lecture de ce petit poème, la versification semble pour le moins des plus classiques.
On dirait un poème romantique.
scratch

_________________
Ver de terre amoureux d'une étoile... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Ven 20 Nov - 23:44

Il était fort jeune lorsqu'il a écrit ce poème qui fait partie de ses premiers recueils.
L'on y retrouve l'émoi, les états d'âme d'un adolescent rêveur.
Il n'avait pas encore investi le symbolisme, tout simplement. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
stef
Roi du contre-pied
Roi du contre-pied


Nombre de messages : 1668
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Ven 20 Nov - 23:49

Ouf ! D'un coup, tu me rassures ! Laughing
Métrique, rimes croisées, alexandrins (sauf un vers, à moins que j'aie ma compté), thèmes...toute la palette "classique" des romantiques non ?


Compliqué le symbolisme de toute manière... scratch
Mallarmé, Verlaine, c'est assez déroutant.

Question du profane à la spécialiste : Baudelaire est-il un symboliste ?
Il n'est pas de la même génération (né en 1821, comme Flaubert). Peut-on le rattacher à ce mouvement ?

_________________
Ver de terre amoureux d'une étoile... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Ven 20 Nov - 23:54

... Disons que Baudelaire peut être considéré comme précurseur de ce mouvement.

Pour le petit poème de Rimbaud, oui il aurait effectivement une connotation romantique. Very Happy
Il était si jeune lorsqu'il l'a écrit.

Pour ce qui concerne Mallarmé, je ne l'ai pas suffisamment approché.
Il demeure donc difficile à commenter pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
stef
Roi du contre-pied
Roi du contre-pied


Nombre de messages : 1668
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Sam 21 Nov - 0:02

Mais de toute façon, Rimbaud a toujours été très jeune à tous les âges !

Ou alors je confonds...Rimbaud, Rimbaud...c'est pas Stallone qui a joué son rôle ?

_________________
Ver de terre amoureux d'une étoile... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Sam 21 Nov - 0:12

"c'est pas Stallone qui a joué son rôle ?"

Je ne saurais te répondre, là.
Revenir en haut Aller en bas
stef
Roi du contre-pied
Roi du contre-pied


Nombre de messages : 1668
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Sam 21 Nov - 0:15

...euh, je faisais a joke ! Embarassed Le bide là ! Laughing

Rimbaud...Rambo !

J'aurais pu en rajouter une couche en disant que Stallone avait joué dans "Rimbaud" Warrior ! http://forum-images.

_________________
Ver de terre amoureux d'une étoile... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Sam 21 Nov - 0:18

Ah la la la la la Laughing Laughing Laughing
Mon cas est désespérant. Laughing
Lorsque je parle de poésie, je suis collée au thème. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
stef
Roi du contre-pied
Roi du contre-pied


Nombre de messages : 1668
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Sam 21 Nov - 0:31

Je sais bien ! Very Happy

Mais grâce à mon copain Stalonne, je me souviens depuis le lycée de ce personnage
...on l'appelait Sylvester Calonne ! http://forum-images.

_________________
Ver de terre amoureux d'une étoile... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Sam 21 Nov - 0:35

Eh bien, tu vois, j'ignorais que Calonne eût été intendant des Trois-Evêchés à Metz...
Merci à toi. Very Happy

Comme quoi les digressions peuvent avoir du bon. Basketball
Laughing Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Aujourd'hui à 2:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Arthur Rimbaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arthur Rimbaud, le voleur de feu
» POESIE - 1870 : Jean Baudry (Alias Arthur Rimbaud), Le Progrès des Ardennes, Le Rêve de Bismarck (fantaisie)
» La photo de Rimbaud en Abyssinie authentifiée
» Votre avis sur mon sujet d'éval finale Rimbaud?
» Arthur Rimbaud : Le Dormeur du Val

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Patrimoine :: Les Artistes et leurs Oeuvres :: Les Grands Poètes-
Sauter vers: