L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Stefan Zweig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Une définition ?
Un historien
0%
 0% [ 0 ]
Un romancier
50%
 50% [ 2 ]
Un psychanalyste
0%
 0% [ 0 ]
Un biographe
0%
 0% [ 0 ]
Un amateur historien
0%
 0% [ 0 ]
Un peu de tout cela
50%
 50% [ 2 ]
Total des votes : 4
 

AuteurMessage
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Stefan Zweig   Ven 20 Avr - 20:26

Le XIXe siècle vu par Stefan Zweig


Citation :
"Le XIXe siècle, dans son idéalisme libéral, était sincèrement convaincu qu’il se trouvait sur la route rectiligne et infaillible du "meilleur des mondes possibles". On considérait avec dédain les époques révolues, avec leurs guerres, leurs famines et leurs révoltes, comme une ère où l’humanité était encore mineure et insuffisamment éclairée. Mais à présent, il ne s’en fallait plus que de quelques décennies pour que les dernières survivances du mal et de la violence fussent définitivement dépassées, et cette foi en un "Progrès" ininterrompu et irrésistible avait véritablement, en ce temps-là, toute la force d’une religion. On croyait déjà plus en ce "Progrès" qu’en la Bible, et cet évangile semblait irréfutablement démontré chaque jour par les nouveaux miracles de la science et de la technique. Et en effet, à la fin de ce siècle de paix, une ascension générale se faisait toujours plus visible, toujours plus rapide, toujours plus diverse. Dans les rues, la nuit, au lieu des pâles luminaires, brillaient des lampes électriques ; les grands magasins portaient des artères principales jusque dans les faubourgs leur nouvelle splendeur tentatrice ; déjà, grâce au téléphone, les hommes pouvaient converser à distance, déjà ils volaient avec une vélocité nouvelle dans des voitures sans chevaux, déjà ils s’élançaient dans les airs, accomplissant le rêve d’Icare. Le confort des demeures aristocratiques se répandait dans les maisons bourgeoises, on n’avait plus à sortir chercher l’eau à la fontaine ou dans le couloir, à allumer péniblement le feu du fourneau ; l’hygiène progressait partout, la crasse disparaissait. Les hommes devenaient plus beaux, plus robustes, plus sains depuis que le sport trempait leur corps comme de l’acier ; on rencontrait de plus en plus rarement dans les rues des infirmes, des goitreux, des mutilés, et tous ces miracles, c’était l’oeuvre de la science, cet archange du progrès ; d’année en année, on donnait de nouveaux droits à l’individu, la justice se faisait plus douce et plus humaine, et même le problème des problèmes, la pauvreté des grandes masses, ne semblait plus insoluble. Avec le droit de vote, on accordait à des classes de plus en plus étendues la possibilité de défendre leurs intérêts par des voies légales, sociologues et professeurs rivalisaient de zèle pour rendre plus saine et même plus heureuse la vie des prolétaires - quoi d’étonnant, dès lors, si ce siècle se chauffait complaisamment au soleil de ses réussites et ne considérait la fin d’une décennie que comme le prélude à une autre, meilleure encore ? On croyait aussi peu à des rechutes vers la barbarie, telles que des guerres entre les peuples d’Europe, qu’aux spectres ou aux sorciers ; nos pères étaient tout pénétrés de leur confiance opiniâtre dans le pouvoir infaillible de ces forces de liaison qu’étaient la tolérance et l’esprit de conciliation. Ils pensaient sincèrement que les frontières des divergences entre nations et confessions se fondraient peu à peu dans une humanité commune et qu’ainsi la paix et la sécurité, les plus précieux des biens, seraient imparties à tout le genre humain."

Voici un extrait du travail de Zweig, il n'est pas sur Marie-Antoinette pour ne pas attirer des oiseaux de mauvais augures. Ainsi vous pouvez reprendre votre discussion !

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Genovefa



Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Stefan Zweig   Ven 20 Avr - 21:55

J'ai voté "un peu de tout cela", un merveilleux écrivain, un homme profondément sensible et humaniste, féru d'histoire, mais je ne dirais pas historien.

Je ne sais pas en quelle année il a écrit ce texte. Que d'espoir dans le genre humain.

Quelle cruelle desillusion, quelle atroce déception en voyant plus tard ce que l'homme pouvoir infliger à l'homme Sad

Il n'a pas supporté, heureusement il nous reste sa pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Stefan Zweig   Ven 20 Avr - 22:14

Je ne puis voter, n'ayant jamais lu cet auteur...
Revenir en haut Aller en bas
Genovefa



Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Stefan Zweig   Ven 20 Avr - 22:17

Sincèrement Aude, tu devrais le lire et si possible en allemand comme je crois que tu es bilingue study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Stefan Zweig   Ven 20 Avr - 22:18

Tu n'as pas tort, Geno ! Merci de ta suggestion sunny Je vais y songer.
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Stefan Zweig   Ven 20 Avr - 22:24

Genovefa a écrit:
Sincèrement Aude, tu devrais le lire et si possible en allemand comme je crois que tu es bilingue study

Après la lecture, elle va nous ouvrir un millier de sujets sur MA... Laughing Laughing Laughing Laughing

Je plaisante Aude ne peut pas tomber dans l'idolâtrie. Wink

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Stefan Zweig   Ven 20 Avr - 22:31

Tu as amplement raison, Camille !!! L'idée même d 'idolâtrie me fait frémir et me désabuse...
Revenir en haut Aller en bas
Victoire-Adélaïde



Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Stefan Zweig   Ven 20 Avr - 23:24

En oral d'allemand, j'ai dû étudier un texte de lui. Donc, j'aurais tendance à parler d'un grand romancier, le style étant assez particulier, mais pas d'un historien en tout cas, les analyses qu'il donne ne me paraissant pas très fiables.
Revenir en haut Aller en bas
stef
Roi du contre-pied
Roi du contre-pied


Nombre de messages : 1668
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Stefan Zweig   Ven 20 Avr - 23:35

Rien à ajouter à ce que vient de déclarer Victoire-Adélaïde ! Very Happy

_________________
Ver de terre amoureux d'une étoile... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Stefan Zweig   Ven 20 Avr - 23:37

equitus a écrit:
Rien à ajouter à ce que vient de déclarer Victoire-Adélaïde ! Very Happy

Victoire c'est la voix de la raison ! Certains lecteurs, de ce grand romancier, tentent de donner une coloration scientifique à son travail en rappelant les liens avec la méthode psychanalytique.
Outre que la méthode elle-même peut-être sujette à caution, elle était à l'état d'ébauche à l'époque et puis surtout Zweig n'est pas un vrai disciple de Freud.

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Stefan Zweig   Ven 20 Avr - 23:40

Tout-à-fait Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Victoire-Adélaïde



Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Stefan Zweig   Ven 20 Avr - 23:41

Ohu! Rien que ça? Laughing Wink Moi qui veux passer inaperçue... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Genovefa



Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Stefan Zweig   Ven 20 Avr - 23:47

D'accord avec toi Victoire pour le côté historien, mais j'aime beaucoup son style et je vois des colorations plus humanistes que scientifiques.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stefan Zweig   Aujourd'hui à 7:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Stefan Zweig
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marie Antoinette, par Jacques-Louis David
» Une Promesse (Patrice Leconte / Stefan Zweig) : dossier pédagogique
» Stefan Zweig
» Nouvelles de Zweig
» Question sur une parole rapportée dans Le Joueur d'échecs de Zweig (D.I.L?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Périodes :: Histoire Contemporaine-
Sauter vers: