L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La défaite de 1870 était-elle prévisible ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

La défaite de 1870 était-elle prévisible ?
Oui
0%
 0% [ 0 ]
Non
0%
 0% [ 0 ]
Nous ne pouvons juger
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: La défaite de 1870 était-elle prévisible ?   Ven 20 Avr - 18:30

Citation :
1871 : le traumatisme de la défaite exprimé par un jeune diplomate français


"Après les guerres de Crimée, d'Italie et de Bohême, les adversaires de la veille ont pu sinon se réconcilier très sincèrement, au moins suivre les mêmes routes et reprendre l'un à côté de l'autre les habitudes de la vie diplomatique.

C'est que, dans aucune de ces guerres, le corps du vaincu n'avait été entamé.(...) Enfin, sous des nuances différentes, la Russie et l'Autriche étaient des monarchies qui n'avaient pas rompu avec leur passé, qui croyaient en leur propre avenir et qui, ne limitant point leur horizon à l'étendue d'une vie d'homme, se résignaient sans trop de peine à un effacement momentané.

Ce n'était plus, en 1870, le fait de la France. Elle ne se fie plus à l'avenir, elle se renferme dans le présent. Comme il n'y a plus, au-dessus de la nation, un lieu où tous les Français puissent concentrer leurs gloires, leurs douleurs, leurs espérances, chacun les concentre en soi-même ; les blessures du patriotisme se transforment ainsi en blessures d'amour-propre, les passions nationales en passions individuelles.

La démocratie, loin d'adoucir les moeurs, les a rendues plus rudes ; elle a développé l'égoïsme et non l'abnégation dans les coeurs. Le système des nationalités a déjà provoqué et provoquera plus de guerres que ne l'ont fait autrefois les querelles religieuses et que ne le font de nos jours les ambitions des rois."

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
stef
Roi du contre-pied
Roi du contre-pied


Nombre de messages : 1668
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La défaite de 1870 était-elle prévisible ?   Ven 9 Oct - 8:50

On peut toujours juger a posteriori, mais je n'ai pas assez d'éléments encore pour m'exprimer là-dessus.
Les succès des campagnes précédentes ont-elles pesé dans l'esprit de Napoléon III ? L'échec de la campagne mexicaine pouvait-elle être instructive ?

Question intéressante, je vais m'y plonger prochainement.

En fait, je voulais insérer dans ce topic une question qui a à voir avec la défaite à Sedan.
Comment expliquer qu'à la chute de l'empire, ce sont les Républicains et non les monarchistes qui se soient emparé de l'occasion pour reprendre la main sur la direction du pays ?
Les élections qui suivirent donnèrent pourtant une majorité aux monarchistes.
Pourquoi alors, n'ont-ils pas saisi l'occasion de la chute de Napoléon ?

_________________
Ver de terre amoureux d'une étoile... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: La défaite de 1870 était-elle prévisible ?   Ven 9 Oct - 9:21

Mais c'est en raison de l'imbroglio dynastique. Les clans Bourbons et Orléans s'affrontent depuis longtemps. Aucune réconciliation n'a eu lieu.

D'ailleurs, les monarchistes ne purent installer leur régime favori malgré la victoire à cause du même problème : Chambord n'était pas le candidat idéal pour incarner une restauration monarchique moderne. On a gardé en mémoire son refus du drapeau tricolore, mais il faudrait aller plus loin. C'est bel et bien un "parent" de Charles X qui pose ses conditions avant d'installer son régime. Comme Henri n'a pas d'hériter, il ne semble pas très "disposé" à assurer cette continuité monarchique, il faut attendre sa mort pour fusionner les deux branches royalistes et installer un Orléans sur le trône.

C'est pour cela que Mac-Mahon est élu président. On se doit d'attendre... L'un ne mourant pas, l'autre, la gueuse finit par s'installer avec le vote des cinq lois organiques.

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
stef
Roi du contre-pied
Roi du contre-pied


Nombre de messages : 1668
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La défaite de 1870 était-elle prévisible ?   Ven 9 Oct - 11:55

Mais Mac-Mahon n'était-il pas qu'un prête-nom ? Le duc de Broglie possédait la réalité du pouvoir, et il croyait bien à une Restauration.
N'a-t-il pas été derrière l'entrevue Frohsdorf ?

Mais il est vrai qu'il faut remercier la génétique ! Laughing CE comte de Chambord, petit-fils de l'ultraroyaliste Charles X, a permis de "sauver" la République.
Sans son intransigeance, la Restauration aurait sans doute réussi.

Malgré tout, les symboles ont leur importance.
On pourrait en faire un sujet à part.
Mais en politique, tout est affaire de symboles. Ce ne sont pourtant que des abstractions, des allégories, des images, mais ils reflètent une idée tellement sensible généralement, que y toucher revient à toucher physiquement ceux qui y ont placé une vertu, un espoir, une quelconque qualité.
Elle relève (presque) du religieux, et fouler au pied un symbole équivaut à un sacrilège.

C'est pourquoi pour Chambord le drapeau blanc fleurdelysé constitue l'essence de son héritage, de son pouvoir, et de la France toute entière ; et pour les la majorité des Français dès 1871-72, le drapeau tricolore EST la République.
L'un exclut l'autre.
Pourtant à mi-chemin, le parti orléaniste, s'il avait été majoritaire, aurait-il réussi le pari de la Restauration ?

_________________
Ver de terre amoureux d'une étoile... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: La défaite de 1870 était-elle prévisible ?   Ven 9 Oct - 12:03

Oui tu as raison pour Mac-Mahon, il devient un prête-nom. Ensuite, il ne faut pas prendre les royalistes et surtout les orléanistes pour des fanatiques désirant rétablir stricto machin le régime de Louis-Philippe et encore moins cela de Charlot X.

Il s'agit de créer une monarchie constitutionnelle réélle. Ce fait on peut le démontrer avec le vote des premières lois. Le principe de l'élection et de la responsabilité du gouvernement sont des acquis.

Le comte de Chambord ne possède aucune base électorale solide (1%, 2% du corps électoral ? ) n i aucune légitimité ( Un roi des français a "tué" définitivement le roi de France).

Chez les Orléans, le candidat est un peu falot. Laughing

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
stef
Roi du contre-pied
Roi du contre-pied


Nombre de messages : 1668
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La défaite de 1870 était-elle prévisible ?   Ven 9 Oct - 12:44

Les lois constitutionnelles de 1875 : une voix de majorité pour que le mot République y soit inscrit !

Est-ce à dire que cette constitution répond aussi bien aux attentes des républicains que des monarchistes modérés ?

_________________
Ver de terre amoureux d'une étoile... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: La défaite de 1870 était-elle prévisible ?   Ven 9 Oct - 21:45

Disons que toutes les élections partielles entre 1873 et 1875 ont été remportées par des républicains ou des bonapartistes...

La réapparition de ces derniers obligent les monarchistes à se recentrer, ils n'ont pas de candidat précis, pour empêcher une réapparition de l'idée impériale.

Finalement tout comme Thiers l'avait démontré, il valait mieux avoir une république monarchique, ou plus surement conservatrice, qu'un nouveau régime instable.

Ce constat explique le vote des trois lois organiques.

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
stef
Roi du contre-pied
Roi du contre-pied


Nombre de messages : 1668
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: La défaite de 1870 était-elle prévisible ?   Dim 11 Oct - 8:39

Encore une fois, c'est l'entêtement stupide de archaïsme du principal intéressé qui a empêché une restauration, ou la perte du trône.

Déjà le manque d'intelligence politique d'une Marie-Antoinette collée engluée dans un schéma politique caduque lui a coûté, à elle et à son mari, non seulement le trône, mais la tête !
Y aurait-il de République si en 1791 ce couple royal avait accepté le principe de monarchie parlementaire ?

En attendant,si le comte de Chambord avait lui aussi accepté ce principe, la Restauration était possible. Bien préparée par le duc de Broglie, MacMahon complice et inoffensif, quant à l'opinion...?
Elle avait fait des monarchistes une force majoritaire à l'Assemblée dans le contexte de la guerre contre les Allemands.
Ils étaient les seuls à vouloir la paix, a contrario des républicains qui voulaient continuer une lutte initiée par Napoléon III.
Je pense que c'est ce qui a fait pencher la balance en faveur des monarchistes lors des élections de février 1871, élections voulues par Bismarck qui voulait un vrai interlocuteur pour le traité de paix.

Mais en refusant le drapeau tricolore, la division entre monarchistes est actée et durable, ainsi qu'avec l'opinion.

D'où encore une fois, l'importance des symboles en politique...

_________________
Ver de terre amoureux d'une étoile... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: La défaite de 1870 était-elle prévisible ?   Dim 11 Oct - 19:44

equitus a écrit:
Encore une fois, c'est l'entêtement stupide de archaïsme du principal intéressé qui a empêché une restauration, ou la perte du trône.

Déjà le manque d'intelligence politique d'une Marie-Antoinette collée engluée dans un schéma politique caduque lui a coûté, à elle et à son mari, non seulement le trône, mais la tête !
Y aurait-il de République si en 1791 ce couple royal avait accepté le principe de monarchie parlementaire ?



Provocation ! Provocation votre honneur !





Citation :
En attendant,si le comte de Chambord avait lui aussi accepté ce principe, la Restauration était possible. Bien préparée par le duc de Broglie, MacMahon complice et inoffensif, quant à l'opinion...?
Elle avait fait des monarchistes une force majoritaire à l'Assemblée dans le contexte de la guerre contre les Allemands.
Ils étaient les seuls à vouloir la paix, a contrario des républicains qui voulaient continuer une lutte initiée par Napoléon III.
Je pense que c'est ce qui a fait pencher la balance en faveur des monarchistes lors des élections de février 1871, élections voulues par Bismarck qui voulait un vrai interlocuteur pour le traité de paix.

C'est un aiguillon pertinent !

Citation :

Mais en refusant le drapeau tricolore, la division entre monarchistes est actée et durable, ainsi qu'avec l'opinion.

D'où encore une fois, l'importance des symboles en politique...


D'où la colère d'un certain président de la République face à la gaffe d'une certaine ministre de l'économie qui conseillait aux français de prendre leurs vélos à défaut de leurs voitures pour éviter de se plaindre des hausses du prix des carburants...

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La défaite de 1870 était-elle prévisible ?   Aujourd'hui à 7:51

Revenir en haut Aller en bas
 
La défaite de 1870 était-elle prévisible ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nazareth : cette ville était-elle un village au 1er siècle ?
» La journée de retrait de l'école était-elle une opération mercantile ? Farida Belghoul sortira un livre pour les enfants... le 20 février 2014 !
» La question du point de vue
» Cette femme, était-elle "l'amie spéciale" de Wojtyla-JP2 ???
» La marche des Néandertaliens était-elle similaire à celle des humains modernes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Périodes :: Histoire Contemporaine-
Sauter vers: