L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les grands poètes : Victor Hugo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camille Desmoulins
Admin
avatar

Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Les grands poètes : Victor Hugo   Lun 26 Mar - 15:59

Sachez
qu'hier, de ma lucarne,
J'ai vu, j'ai couvert de clins d'yeux,
Une fille qui dans la Marne
Lavait des torchons radieux

Je pris un air incendiaire
Je m'adossais contre un pilier
Puis je lui dis "O Lavandière"
Blanchisseuse étant familier
La blanchisseuse
gaie et tendre

Sourit et, dans la hameau noir
Au loin, sa mère cessa d'entendre
Le bruit vertueux du battoir.
Je m'arrête.
L'idylle est douce

Mais ne veux pas, je vous le dis,
Qu'au delà du baiser on pousse
La peinture du paradis.

Vitor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les grands poètes : Victor Hugo   Lun 26 Mar - 17:00

"Le poète est une âme aux mille voix"...
Revenir en haut Aller en bas
Genovefa

avatar

Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Les grands poètes : Victor Hugo   Lun 26 Mar - 17:19

Citation :
"Le poète est une âme aux mille voix"...

C'est beau, ça sunny
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin
avatar

Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Les grands poètes : Victor Hugo   Lun 26 Mar - 17:23

C'est comme ton avatar !Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Genovefa

avatar

Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Les grands poètes : Victor Hugo   Lun 26 Mar - 17:33

Gentil pour l'avatar Camille, mais je l'ai piqué dans ta bibliothèque geek par contre la phrase signature.... Embarassed

C'est ce que j'ai trouvé de plus... céleste pour ma -presque-divine personne geek tongue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les grands poètes : Victor Hugo   Sam 12 Mai - 16:50

Voyons, d'où vient le verbe ? Et d'où viennent les langues ?


Voyons, d'où vient le verbe ? Et d'où viennent les langues ?
De qui tiens-tu les mots dont tu fais tes harangues ?
Écriture, Alphabet, d'où tout cela vient-il ?
Réponds.

Platon voit l'I sortir de l'air subtil ;
Messène emprunte l'M aux boucliers du Mède ;
La grue offre en volant l'Y à Palamède ;
Entre les dents du chien Perse voit grincer l'R ;
Le Z à Prométhée apparaît dans l'éclair ;
L'O, c'est l'éternité, serpent qui mord sa queue ;
L'S et l'F et le G sont dans la voûte bleue,
Des nuages confus gestes aériens ;
Querelle à ce sujet chez les grammairiens :
Le D, c'est le triangle où Dieu pour Job se lève ;
Le T, croix sombre, effare Ézéchiel en rêve ;
Soit ; crois-tu le problème éclairci maintenant ?
Triptolème, a-t-il fait tomber, en moissonnant,
Les mots avec les blés au tranchant de sa serpe ?
Le grec est-il éclos sur les lèvres d'Euterpe ?
L'hébreu vient-il d'Adam ? le celte d'Irmensul ?
Dispute, si tu veux ! Le certain, c'est que nul
Ne connaît le maçon qui posa sur le vide,
Dans la direction de l'idéal splendide,
Les lettres de l'antique alphabet, ces degrés
Par où l'esprit humain monte aux sommets sacrés,
Ces vingt-cinq marches d'or de l'escalier Pensée.

Eh bien, juge à présent. Pauvre argile insensée,
Homme, ombre, tu n'as point ton explication ;
L'homme pour l'oeil humain n'est qu'une vision ;
Quand tu veux remonter de ta langue à ton âme,
Savoir comment ce bruit se lie à cette gamme,
Néant. Ton propre fil en toi-même est rompu.
En toi, dans ton cerveau, tu n'as pas encor pu
Ouvrir ta propre énigme et ta propre fenêtre,
Tu ne te connais pas, et tu veux le connaître,
LUI ! Voyant sans regard, triste magicien,
Tu ne sais pas ton verbe et veux savoir le sien !

Victor Hugo. sunny


Dernière édition par Aude le Ven 4 Déc - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les grands poètes : Victor Hugo   Sam 12 Mai - 17:18

La source tombait du rocher


La source tombait du rocher
Goutte à goutte à la mer affreuse.
L'océan, fatal au rocher,
Lui dit : - Que me veux-tu, pleureuse ?

Je suis la tempête et l'effroi ;
Je finis où le ciel commence.
Est-ce que j'ai besoin de toi,
Petite, moi qui suis l'immense ? -

La source dit au gouffre amer :
- je te donne, sans bruit ni gloire,
Ce qui te manque, ô vaste mer !
Une goutte d'eau qu'on peut boire.

Victor Hugo
("Les Contemplations")


Dernière édition par Aude le Ven 4 Déc - 16:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les grands poètes : Victor Hugo   Sam 12 Mai - 17:29

Mai


Je ne laisserai pas se faner les pervenches
Sans aller écouter ce qu'on dit sous les branches
Et sans guetter, parmi les rameaux infinis,
La conversation des feuilles et des nids.
Il n'est qu'un dieu, l'amour ; avril est son prophète.
Je me supposerai convive de la fête
Que le pinson chanteur donne au pluvier doré ;
Je fuirai de la ville, et je m'envolerai
- Car l'âme du poëte est une vagabonde -
Dans les ravins où mai plein de roses abonde.
Là, les papillons blancs et les papillons bleus,
Ainsi que le divin se mêle au fabuleux,
Vont et viennent, croisant leurs essors gais et lestes,
Si bien qu'on les prendrait pour des lueurs célestes.
Là, jasent les oiseaux, se cherchant, s'évitant ;
Là, Margot vient quand c'est Glycère qu'on attend ;
L'idéal démasqué montre ses pieds d'argile ;
On trouve Rabelais où l'on cherchait Virgile.
Ô jeunesse ! ô seins nus des femmes dans les bois !
Oh ! quelle vaste idylle et que de sombres voix !
Comme tout le hallier, plein d'invisibles mondes,
Rit dans le clair-obscur des églogues profondes !
J'aime la vision de ces réalités ;
La vie aux yeux sereins luit de tous les côtés ;
La chanson des forêts est d'une douceur telle
Que, si Phébus l'entend quand, rêveur, il dételle
Ses chevaux las souvent au point de haleter,
Il s'arrête, et fait signe aux Muses d'écouter

Victor Hugo
(Recueil "Toute la lyre").


Dernière édition par Aude le Ven 4 Déc - 16:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Estelle
Admin
avatar

Nombre de messages : 2408
Age : 39
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Les grands poètes : Victor Hugo   Sam 29 Mar - 19:02

Poème sur l'enfance, que j'ai choisi pour le baptème de Louise:



Lorsque l'enfant paraît - (Victor Hugo)


Lorsque l'enfant paraît le cercle de famille
Applaudit à grands cris ; son doux regard qui brille
Fait briller tous les yeux,
Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être ?
Se dérident soudain à voir l'enfant paraître,
Innocent et joyeux.

Enfant vous êtes l'aube et mon âme est la plaine
Qui des plus douces fleurs embaume son haleine
Qu'on ose pas toucher,
Quand l'enfant vient, la joie arrive et nous éclaire
On rit, on se récrie, on l'appelle et sa mère
Tremble à le voir marcher...

Les yeux des enfants ont une douceur infinie,
Et leur petites mains, joyeuses et bénies,
Ignorent le mal encore !
Jamais, vos jeunes pas n'ont touché notre fange,
A l'auréole d'or !

La nuit lorsque tout dort, quand l'esprit rêve, à l'heure
Où l'on entend parfois une petite voix qui pleure,
Sur des ailes d'azur,
Sans le comprendre encore, vous explorez le monde.
Double virginité : corps où rien n'est immonde,
Ame où rien n'est impur !

Il est si beau l'enfant avec son doux sourire,
Ses deux grands yeux ouverts qui ne savent pas mentir.
Dans le mal triomphant :
Préserve-moi Seigneur, d'été sans fleurs vermeilles,
De cage sans oiseaux, de ruche sans abeilles,
D'une Maison sans enfants ...

(Les feuilles de l'Automne, XIX)

_________________
Notre étoile est en nous, et de nous il dépend qu'elle soit bonne ou mauvaise.Charles Baudoin

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les grands poètes : Victor Hugo   Jeu 3 Déc - 20:21

"Elle était pâle"

http://wheatoncollege.edu/Academic/academicdept/French/ViveVoix/Resources/elleetaitpale.html

Recueil "Les Contemplations"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les grands poètes : Victor Hugo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les grands poètes : Victor Hugo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Victor Hugo et Spiritisme
» VICTOR HUGO, écrivain,poète,et opposant politique..
» La peine de mort par Victor Hugo
» Napoléon vu par Victor Hugo
» Victor Hugo et Napoléon III

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Patrimoine :: Les Artistes et leurs Oeuvres :: Les Grands Poètes-
Sauter vers: