L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 François de Malherbe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Estelle
Admin


Nombre de messages : 2408
Age : 39
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: François de Malherbe   Ven 13 Avr - 18:22

Les larmes de Saint Pierre

En ces propos mourants ses complaintes se meurent,
Mais vivantes sans fin ses angoisses demeurent,
Pour le faire en langueur à jamais consumer;
Tandis que la nuit s'en va, ses chandelles s'éteignent,
Et déjà devant lui les campagnes se peignent
Du safran que le jour apporte de la mer.

L'Aurore d'une main es sortant de ses portes,
Tient un vase de fleurs languissantes et mortes;
Elle verse de l'autre une cruche de pleurs,
Et, d'un voile tissu de vapeur et d'orage
Couvrant ses cheveux d'or, découvre en son visage
Tout ce qu'une âme sent de cruelles douleurs.

Le Soleil qui dédaigne une telle carrière,
Puisqu'il faut qu'il déloge, éloigne sa barrière,
Mais comme un criminel qui chemine au trépas,
Montrant que dans le coeur ce voyage le fâche,
Il marche lentement, et désire qu'on sache
Que si ce n'était force il ne le ferait pas.

Ses yeux par un dépit en ce monde regardent;
Ses chevaux tantôt vont, et tantôt se retardent,
Eux-mêmes ignorants de la course qu'ils font,
Sa lumière pâlit, sa couronne se cache,
Aussi n'en veut-il pas, cependant qu'on attache
A celui qui l'a fait, des épines au front.

Au point accoutumé les oiseaux qui sommeillent,
Apprêtés à chanter dans les bois se réveillent;
Mais voyant ce matin des autres différent,
Remplis d'étonnement ils ne daignent paraître,
Et font à qui les voit ouvertement connaître,
De leur peine secrète un regret apparent.

Le jour est déjà grand, et la honte plus claire
De l'Apôtre ennuyé, l'avertit de se taire,
Sa parole se lasse, et le quitte au besoin;
Il voit de tous côtés qu'il n'est vu de personne,
Témoigne assez le mal qui n'a point de témoin.

Aussi l'homme qui porte une âme belle et haute,
Quand seul en une part il a fait une faute,
S'il n'a de jugement son esprit dépourvu;
Il rougit de lui même, et combien qu'il ne sente
Rien que le Ciel présent et la terre présente,
Pense qu'en se voyant tout le monde l'a vu.

_________________
Notre étoile est en nous, et de nous il dépend qu'elle soit bonne ou mauvaise.Charles Baudoin



Dernière édition par le Ven 13 Avr - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: François de Malherbe   Ven 13 Avr - 18:37

Merci, Estelle
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: François de Malherbe   Ven 13 Avr - 18:48

Jolis larmes.

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: François de Malherbe   Aujourd'hui à 4:44

Revenir en haut Aller en bas
 
François de Malherbe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» carte du trafic aérien français
» ALLIX (Jacques-Alexandre-François) lieutenant-général
» La personnalité préférée des Français........en prison !
» CHARPENTIER Henri-François-Marie - Comte et général .
» Françoise Pédeau, missionnaire au Burkina Faso depuis près de vingt ans, responsable d'un centre d'accueil pour enfants handicapés dans la région est du pays

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Patrimoine :: Les Artistes et leurs Oeuvres :: Les Grands Poètes-
Sauter vers: