L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La ligne de carrosse à cinq sols

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: La ligne de carrosse à cinq sols   Mer 11 Avr - 17:09


Blaise Pascal initie les transports en commun urbains en 1662. En janvier, le Duc de Rouanez, les Marquis de Sourches et de Crénan obtiennent par lettre de patentes le privilège de fonder une entreprise de carrosses publics. Les cinq routes (lignes) sont inaugurées le 18 mars 1662.

Quatre d'entre elles passent ou ont leur terminus au Luxembourg, l'une d'elles est circulaire et dite du "tour de Paris". Chaque ligne ne disposait alors que de trois voitures, machines lourdes et mal suspendues comportant huit places. Elles ne s'arrêtaient que pour laisser, à la demande, monter ou descendre les voyageurs...

Il est stipulé que :

- les voitures feront toujours le même trajet d'un point à un autre;

- les départs auront lieu à "heures réglées", quelle que soit l'occupation des voitures, même si elles sont vides ;

- chaque occupant ne paiera que sa place, soit cinq "sols marquez", quelle que soit l'occupation des voitures ;

- la route du tour de Paris sera divisée en "bureaux", le tarif de cinq sols ne donnant droit qu'au franchissement d'un bureau. Au delà, il faut repayer cinq sols ;

- l'on n'acceptera pas d'or en paiement, pour éviter les manipulations et pertes de temps au change.

Tout ce qui caractérise le transport en commun urbain moderne est contenu dans l'entreprise de Pascal : itinéraires fixes ; horaires fixes, fréquences (les carrosses partent tous les demi quart d'heure de leur terminus) ; tarif modique par place occupée ; sectionnement tarifaire sur la ligne du tour de Paris ; obligation à l'usager de faire l'appoint.

Les lettres patentes royales du 7 février 1662 précisaient que ces véhicules "devaient servir pour la commodité d'un grand nombre de personnes peu accommodées comme plaideurs, gens infirmes et autres... qui pourront estre menez en carrosse pour un prix tout à fait modique... ; à savoir les plus grands trajets pour cinq sols marquez, et les autres à moins". Mais le Parlement de Paris limite le droit d’utilisation de ces transports. Ces carrosses doivent respecter les privilèges établis dans la société. Ces restrictions, ainsi que la hausse des tarifs qui passèrent rapidement de cinq à six sols, et la concurrence des carrosses de louage font disparaître la compagnie en 1677.

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.


Dernière édition par le Mer 11 Avr - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La ligne de carrosse à cinq sols   Mer 11 Avr - 17:11

Merci, Camille !
Revenir en haut Aller en bas
Victoire-Adélaïde



Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: La ligne de carrosse à cinq sols   Mer 11 Avr - 17:12

Mais voilà qui m'intéresse énormément! Merci beaucoup! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La ligne de carrosse à cinq sols   Aujourd'hui à 10:07

Revenir en haut Aller en bas
 
La ligne de carrosse à cinq sols
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boutique végan en ligne ouverture en Avril
» Les équipages de 5 avions de ligne rapportent avoir vu des OVNIs (Mexique)
» 67eme de Ligne
» Natalie Portman sort sa propre ligne de chaussures vegans
» GROUPE DE PRIERE EN LIGNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Périodes :: Histoire Moderne-
Sauter vers: