L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le dernier voyage de lapérousse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Le dernier voyage de lapérousse   Mer 11 Avr - 16:27




En 1785, Louis XVI lance l'une des plus grandes expéditions de découverte de son époque.

Son ambition : rectifier et achever la cartographie de la planète, établir de nouveaux comptoirs commerciaux, ouvrir de nouvelles routes maritimes autour du monde, enrichir les connaissances et les collections scientifiques, dans la droite lignée des idées et des grandes passions qui animeront ce "Siècle des Lumières". Pour ce faire, il en confie le commandement à l'un de ses plus brillants officiers de marine : Lapérouse. Jean-François de Galaup de Lapérouse, est né à Albi le 23 août 1741. Il trouve définitivement sa vocation en devenant à l'âge de 15 ans garde marine à Brest, il sera officier de Marine en 1756. S’illustrant dans la guerre de 7 ans puis dans la guerre d’indépendance des Etats-Unis il est nommé capitaine de vaisseau à 40 ans. Avec l’appui du Duc de Castries Lapérouse reçoit le commandement de ce fameux voyage scientifique. De Pendant près de trois ans, la Boussole et l'Astrolabe vont parcourir tous les océans du globe. Deux navires, la Boussole et l’Astrolabe partent de Brest le 1er août 1785 pour un périple estimé à trois ans. Les résultats de l'expédition furent connus à chaque escale. Le 6 novembre il parvient au Brésil puis le 24 février 1786 au Chili et ensuite à l'île de Pâques, puis Hawaï le 30 mai 1786. Le 28 mars 1787 commence l'exploration de la côte asiatique par Canton, Formose et le Japon. Les dernières nouvelles parvenues, servant à orienter les recherches, furent confiées aux anglais à Botany Bay (Australie) au début de 1788. Leur mission prévoit de remonter vers le Nord via la Nouvelle Calédonie, la Nouvelle Guinée... avant d'entamer le retour en France par l'Océan Indien. C'est à ce moment précis que s'interrompt le récit du voyage consigné dans le deuxième volume du journal de Lapérouse rapporté par les Anglais. C'est 30 ans plus
tard qu'un irlandais, le capitaine Dillon naviguant dans cette zone achète des objets français provenant d'une île voisine, Vanikoro. La nouvelle s'ébruite et, rentré à Calcutta on lui confie un navire pour des recherches. Il précède sur les lieux Dumont d’Urville envoyé par la France, mais coopère avec lui. Il y a alors identification formelle des épaves de l'expédition Lapérouse et recueil d'indications fournies par les indigènes sur le sauvetage d'une partie des rescapés et le départ d'une autre sur une embarcation de fortune, dont on est sans nouvelles.

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le dernier voyage de lapérousse   Mer 11 Avr - 17:37

En plus de l'intérêt que je porte à Lapérouse, le nom de ses navires, la "Boussole" et l"Astrolabe" n'est pas pour me déplaire ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
 
Le dernier voyage de lapérousse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les voyages scientifiques de Lapérouse et bougainville
» Le dernier voyage de l'U-234
» poésie :Dernier vers du poème "bohémiens en voyage"
» Selon des enregistrements de la NASA :F. CHANG A VU OVNIS EN VOYAGE SPATIAL
» Voyage au cœur des Crop-circles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Périodes :: Histoire Contemporaine-
Sauter vers: