L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le plu grand auteur libertin du XVIII° siècle
Marquis de Sade
0%
 0% [ 0 ]
Choderlos de Laclos
0%
 0% [ 0 ]
Rétif de Bretonne
0%
 0% [ 0 ]
Crébillon
100%
 100% [ 3 ]
Marquis d'Argens
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 5 Avr - 19:12

Le libernage n'est pas ce que l'on croit ! Il apaprait au XVII° siècle comme un mouvement d'affranchissement des régles de la morale religieuse. Une liberté de la libre pensée.

Le XVIII° siècle voit la montée d'une revendication de liberté sexuelle. La Régence voit le véritable essor du libertinage qui va connaître tout le long su siècle un rayonnement incomparable. Il ne faut surtout pas limiter la littérature libertine au marquis de sade.

Le libertin est un libertaire qui en accord avec la revendication bourgeoise de libération contre l'ordre aristocratique autant que contre l'ordre religieux !

Citation :

La littérature libertine insiste sans cesse sur la
nature véritable de l'humain qui est celle du… désir. D'où la violence du
processus initiatique – de la (re)naissance à soi-même, de la révélation
de soi à l'autre… -. Violence tout autant littéraire qu'érotique :
violence de l'initiation de l'héroïne vertueuse par le séducteur expérimenté,
violence de la fascination de la victime pour son bourreau…
citation extraite de ce superbe site : http://jccabanel.free.fr/mt_quand_libertin_voulait_dire.htm

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.


Dernière édition par le Jeu 12 Avr - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Victoire-Adélaïde



Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 5 Avr - 19:29

Les Liaisons dangereuses, si l'on y regarde de plus près, ne sont-elles pas au final un manifeste contre le libertinage et les mauvaises fréquentations?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 5 Avr - 19:32

Mon choix se porte sur Crébillon, qui s'inspira de Marivaux, et sut dépeindre merveilleusement, et parfois avec cynisme, les moeurs libertines de ce temps. L'éveil à la "raison' a favorisé à l'extrême le comportement libéral, -- et de la pensée et de la sexualité--.
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 5 Avr - 19:42

Victoire-Adélaïde a écrit:
Les Liaisons dangereuses, si l'on y regarde de plus près, ne sont-elles pas au final un manifeste contre le libertinage et les mauvaises fréquentations?

C'est une judicieuse opinion Victoire. Lorsqu'on connaît la vie de Laclos on peut croire effectivement que les liaisons dangereuses sont une critique acerbe des moeurs aristocratiques. Mais justement le libertin de l'époque est un libertaire. Choderlos est considéré comme un écrivain libertin car il invite à la critique de l'aristocratie en se servant de la sexualité comme décor.

Je cite toujours le même site.

Citation :
Dans ces œuvres, le héros libertin incarne une démarche critique, absolument négatrice de la morale établie, d'inspiration exclusivement religieuse alors, et des codes sociaux. Ses actions ont toujours la valeur définitive d'une démonstration et si la liberté sexuelle est bien l'une de ses revendications, au titre d'une Liberté plus universelle - celle de la pensée, de l'expression et, plus généralement, de l'être -, l'érotisme n'est jamais que le prétexte à un discours philosophique sur la liberté, l'égalité, l'humain, l'athéisme…

Le héros libertin, s'il s'ouvre toujours cyniquement au lecteur qu'il rend spectateur/complice de sa séduction, en revanche, s'avance toujours masqué, en se voilant, en exagérant son immoralité… - vers ses partenaires. Cette duplicité littéraire se décompose en une multiplicités d'attitudes ou de masques, de rôles. La quête du libertin, sous le voile froid du cynisme le plus implacable et d'un désenchantement aussi tragique que froid, a pour objet, au-delà du plaisir - et, notamment, du plaisir sensuel - une implacabilité ultime de l'esprit.

Citation :
omme le langage du temps use des mêmes mots pour la guerre et pour l'amour, Laclos s'initie à de "glorieuses conquêtes" dans les salons de province. L'échec est cuisant : il a trop l'air d'un "géomètre", et la marquise de Coigny peut écrire : "… Ce grand monsieur maigre et jaune en habit noir, qui vient si souvent chez moi…je n'y suis plus pour lui… si j'étais seule avec lui, j'aurais peur". Laclos a quarante ans. Il conçoit alors d'écrire les Liaisons dangereuses. Il demande un congé de six mois, s'enferme à La Rochelle et écrit d'un trait l'un des chefs-d'œuvre de la littérature romanesque du XVIIIe siècle. Les deux personnages du livre, la marquise de Merteuil et le vicomte de Valmont, grandes fortunes et grands noms, incarnent tout ce qui manque au jeune artilleur. Avec les Liaisons dangereuses, la bourgeoisie, classe montante, attaque l'aristocratie, classe privilégiée. C'est une bombe contre le pouvoir. Ce roman marque en outre une étape importante dans l'histoire de la sensibilité en substituant à l'amour proprement dit un amour de tête, fait d'orgueil, de cynisme, d'hypocrisie satanique, où tout ce qui est humain est calciné, et qui finit par calciner ses héros.

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 5 Avr - 19:44

Aude a écrit:
Mon choix se porte sur Crébillon, qui s'inspira de Marivaux, et sut dépeindre merveilleusement, et parfois avec cynisme, les moeurs libertines de ce temps. L'éveil à la "raison' a favorisé à l'extrême le comportement libéral, -- et de la pensée et de la sexualité--.

Crébillon est le véritable héros libertin du XVIII° pour ses contemporains il n'est égalé par personnes. C'est beaucoup plus tard que Sade s'imposera.

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 5 Avr - 19:56

Victoire-Adélaïde a écrit:
Les Liaisons dangereuses, si l'on y regarde de plus près, ne sont-elles pas au final un manifeste contre le libertinage et les mauvaises fréquentations?
Je ne partage pas vraiment votre appréciation, chère V.A.

L'auteur a sans doute souhaité mettre en exergue, le sentiment de rivalité des protagonistes.

Cela tient sans doute à sa personnalité, bien éloignée de celle de ses héros...Ce fut un homme "sage", bon époux et père de famille.

Ses convictions sont intéressantes, cependant. Ses vues sont féministes, et étonamment modernes...eh ! oui...en ce qui concerne notamment l'éducation des filles, le rôle des femmes au sein de la société.
Revenir en haut Aller en bas
Genovefa



Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 5 Avr - 20:07

Là, je ne peux pas voter, on m'avait prêté un jour un livre de Sade (dans la Pleiade Rolling Eyes ) et je dois avouer qu'après quelques pages, j'ai renoncé. No

Je viens de lire l'article qui lui est consacré sur le lien donné par Camille, mais je dois dire que n'ai pas vraiment envie de recommencer l'expérience... affraid

J'ai effectivement jugé au premier degré...

Mais Diderot et la Fontaine n'avaient pas aussi écrit des livres à ne pas mettre entre toutes les mains ? tongue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 5 Avr - 20:15

Sade est effectivement très controversé, Geno. Je pense qu'il faut tout de même le lire, avant de forger son opinion, et s'enquérir de toute la complexité de son siècle...
Revenir en haut Aller en bas
Genovefa



Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 5 Avr - 20:41

Citation :
pense qu'il faut tout de même le lire, avant de forger son opinion, et s'enquérir de toute la complexité de son siècle...

Je plaide coupable chère Aude, mais après quelques pages d'orgies et de tortures en tous genres... affraid

Il y a des livres ou des auteurs avec lesquels on n'accroche pas, mais je reconnais que j'en suis restée au premier degré , pas vraiment ragoûtant No

Mais j'ai bien apprécié le lien de Camille cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 5 Avr - 20:48

Mais non, ma chère Geno, aucune culpabilité, voyons Laughing
La liberté est trop précieuse, pour la brimer, de quelque façon qu'il soit Laughing Laughing Laughing
Il n'y a pas que Sade. Crébillon se lit plus facilement, peut-être Very Happy


Dernière édition par le Ven 6 Avr - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Victoire-Adélaïde



Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 5 Avr - 20:49

Eh bien moi, je ne lirai pas cet auteur!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 5 Avr - 20:50

C'est votre droit le plus strict, Victoire-Adélaïde Wink
Revenir en haut Aller en bas
Victoire-Adélaïde



Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 5 Avr - 20:51

Oui, je suis désolée de faire preuve d'esprit borné sur cet auteur, mais vraiment, je crois ne pas pouvoir y toucher... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 5 Avr - 20:57

Mais nulle lecture n'est une obligation, V.A. Very Happy Le plus important étant de lire... Ce que vous faites Very Happy Et puis, vous n'êtes pas une personne bornée, voyons Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Victoire-Adélaïde



Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 5 Avr - 20:59

Me voilà rassurée alors! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 5 Avr - 21:01

Tant mieux, ma chère V.A. j'en suis heureuse !
Revenir en haut Aller en bas
Estelle
Admin


Nombre de messages : 2408
Age : 39
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Ven 6 Avr - 9:53

J'ai également voté Crébillon, Sade n'ayant rien "inventé".
Crébillon était un auteur libertin, oui, mais aussi un moraliste, et un perfectionniste, qui réécrivait encore et encore.
Je le classe dans les grands auteurs, tout simplement.

_________________
Notre étoile est en nous, et de nous il dépend qu'elle soit bonne ou mauvaise.Charles Baudoin

Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 12 Avr - 22:53

Suis-je bête j'ai oublie le Marquis d'Argens et son fameux Thérèse philosophe ! Pour me tenir je vais m'obliger à relire ce texte avant de dormir ! lol!

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 12 Avr - 23:10

lol! sunny Laughing Laughing Laughing Laughing Tu sembles connaisseur Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 12 Avr - 23:15

Ah je viens de comprendre la métaphore de la pomme et du serpent !lol! lol! lol!

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 12 Avr - 23:17

Morte de rire, c'est vrai en plus !!! Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 12 Avr - 23:19

D'après le confesseur de Thérèse, c'est vrai !Laughing Laughing Laughing

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 12 Avr - 23:29

Je ne l'ai pas lu. Tu le conseilles, ce livre ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 12 Avr - 23:32

Aude a écrit:
Je ne l'ai pas lu. Tu le conseilles, ce livre ?

Euhhhhhhhhh, j'oserais pas. Le style est finalement plus que libertin ! Je comprends pourquoi il n'entrait pas dans ma première liste. Il y a des considérations philosophiques mais aussi des descriptions joviales pour l'auteur ! Mais j'ai trouvé le texte en libre accés sur le net ! Tu le copies sur Word tu l'agrandis et c'est possible de le lire.Wink

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Jeu 12 Avr - 23:33

Merci, Camille !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle   Aujourd'hui à 2:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Les plus grands des auteurs libertins du XVIII° siècle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels grands écrivains au XXème siècle?
» [4ème] Lettre du XVIII° siècle abordable pour élèves très faibles
» Fiche sur les grands auteurs réalistes du 19ème
» (3e) Recherche nouvelles du XXe siècle "liées" à l'histoire...
» La plupart des grands écrivains français sont-ils de la moitié Nord?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Périodes :: Histoire Moderne-
Sauter vers: