L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'assassinat du Duc de Guise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Fallait-il tuer le Duc de Guise ?
Oui. Le Duc voulait le trône
100%
 100% [ 1 ]
Oui. Le Duc était un fanatique religieux
0%
 0% [ 0 ]
Non. L'assassinat dévaloriser la fonction royale
0%
 0% [ 0 ]
Non. Son meutre n'a pas mis fin aux guerres de religion
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Camille Desmoulins
Admin


Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: L'assassinat du Duc de Guise   Jeu 5 Avr - 11:13

La scène : le 23 décembre 1588, au petit matin, au château de Blois, devant la porte du cabinet du Roi.

Les personnages : Ving membres des Quarante-Cinq, les hommes de la garde personnelle d'Henri III. Le Duc de Guise, dit la Balafré, chef du parti catholique, "roi de Paris", maître des Etats Généraux et allié de l'Espagne. Deux prêtres qui prient pour la réussite de l'opération...

L'action : Le Roi fait appelet son rival dans le cabinet vieux. Le duc doit ainsi traverser la chambre du Roi. Il tient son drageoir à la main, il ne se méfie pas, sûr de sa force.
Alors qu'il pénétre dans la pièce un garde le prends par le bras et le poignarde. Un autre se jette à ses pieds pour lui tenir les jambes. Le troisième l'attaquer à la gorge. Loignac sera le dernier à porter le coup fatal au prince lorrain. Le cardinal de Lorraine entre dans la pièce et est aussitôt arrêté. Il sera exécuté le lendemain.

Les conséquences : La ligue va déchaîner toute sa haine à travers un nouveau genre littéraire : Les pamphlets.
Dans ces pamphlets le crime est décrit avec une extrême précision, mettant en valeur le courage du Duc, les dernières paroles «Miserere mei Deus» ou alors mettant en avant la couardise d'Henri III : "Mon Dieu,
qu'il est grand ! Il parait encore plus grand mort que
vivant !
". On trouve même des versions qui certifient que Catherine de Médicis critique la décision de son fils.

Une cinquantaine de pamphlets tentent de désacraliser la personnage du Roi. Il aurait intenté et souillé la fête de noël, la demeure royale. Le Roi serait un parjure car ayant prêté serment d'amitié aux Guises.

Les pamphlets insistent aussi sur le sort réservé au corps. Dépecé, la tête tranché, coupé en morceaux en morceau, brûlé chaque corps aurait subi des supplices bien inutiles....

L'imprimerie facilite la diffusion des pamphlets et la désacralisation du Roi. Jacques Clément subira leurs influences et décidera de tuer Henri III. Le but des pamphlets était atteint : Un régicide.


_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'assassinat du Duc de Guise   Jeu 5 Avr - 11:36

J'ai voté oui, le duc voulait le trône. Mais dans le contexte d'Henri III... qui n'avait d'autre alternative, face à Guise, qui souhaitait réellement le trône... et était en mesure de l'obtenir...

Je signale, tout de même, que je suis contre la peine de mort... Laughing Laughing Cool
Revenir en haut Aller en bas
 
L'assassinat du Duc de Guise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L\' assassinat de Kennedy . Le film de ZAPRUDER
» avortement.. crime.. assassinat....
» Les Loges de septembe 1978 à juin 1980 de Valérie Guise
» Assassinat de JP 1
» en guise de pardon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Périodes :: Histoire Renaissance-
Sauter vers: