L'Atelier de l'Histoire

Forum de discussion historique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le droit des votes des femmes en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Pourquoi un si grand retard pour la France ?
Une société davantage misogyne
67%
 67% [ 2 ]
Une société davantage conservatrice
33%
 33% [ 1 ]
La peur électorale d'un vote féminin à Gauche
0%
 0% [ 0 ]
La peur électorale d'un vote féminin à Droite
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Camille Desmoulins
Admin
avatar

Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Le droit des votes des femmes en France   Mer 4 Avr - 23:39

Les textes que vous allez lire sont issus du site CLio et particulièrement de ClioTexte qui rassemble des documents librement utilisables pour tous les enseignements.
http://hypo.ge.ch/www/cliotexte/
Oppositions en France au droit de vote féminin, arguments
misogynes.

Emile Morlot, député radical de 1896 à 1907 :

" En vain prétend-on que l'égalité civile accordée à la femme a pour corollaire nécessaire son émancipation politique. C'est méconnaître absolument le rôle de la femme dans l'humanité.
Destinée à la maternité, faite pour la vie de famille, la dignité de sa situation sera d'autant plus grande qu'elle n'ira point la compromettre dans les luttes de forum et dans les hasards de la vie publique. Elle oublierait fatalement ses devoirs de mère et d'épouse, si elle abandonnait le foyer pour courir à la tribune (...) On a donc parfaitement raison d'exclure de la vie politique les femmes et les personnes qui, par leur peu de maturité d'esprit, ne peuvent prendre une part intelligente à la conduite des affaires publiques. "

Rapport présenté par le sénateur Alexandre Bérard en 1919 sur plusieurs propositions de loi tendantà accorder aux femmes l'électorat et l'éligibilité :

" Les mains des femmes sont-elles bien faites pour le pugilat de l'arène publique ? Plus que pour manier le bulletin de vote, les mains de femmes sont faites pour être baisées, baisées dévotement quand ce sont celles des mères, amoureusement quand ce sont celles des femmes et des fiancées : ... séduire et être mère, c'est pour cela qu'est faite la femme ".

Au Sénat, en 1922 Le Président de la Commission, M. Régismanset, y affirma : " Je suis féministe : j'estime et j'aime la
femme autant que quiconque (...). Mais c'est dans son intérêt que je lui refuse le droit de vote et d'éligibilité et que je ne consens pas à la jeter dans les mêlées électorales ".

" Je crois émettre une vérité première digne de M. de Lapalisse en disant que l'immense majorité des femmes se soucient beaucoup plus de savoir ce qui se portera cet hiver que de la réorganisation de l'armée ou de la péréquation des impôts (...). Or, il y a des suffragettes qui viennent nous affirmer : les Françaises veulent donner leur avis sur les questions politiques, diplomatiques, économiques ; elles en ont assez d'être traitées en soeurs inférieures ; cela m'étonne, car, lorsque trois femmes sont réunies, elles se mettent aussitôt à parler chiffons (...). Ouvrez un journal, si j'ose dire corporatif. Lisez la petite correspondance de ces revues de mode, auxquelles sont abonnées nos travailleuses, petites bourgeoises de la province, vous savez ce coin charmant et confidentiel ou " jeune maman embarrassée " demande à " sentimentale désabusée " une recette infaillible pour faire disparaître les tâches de rousseur et conserver les haricots verts. Là, ces dames sont entre elles ; elles ne songent ni à se taire, ni à se méfier, et elles
confessent ingénument leurs petits secrets. A chaque ligne, vous trouverez la femme en révolte ouverte contre nos disciplines. Ecoutez ces conseils funestes à la sûreté de l'Etat que "Renoncule rose" donne tranquillement à "Sensitive curieuse" : "A partir de trente ans, une femme ne peut que diminuer son prestige en faisant connaître son âge. En inscrivant son âge sur une carte, elle s'expose à de fâcheuses mésaventures.
Une femme doit profiter des avantages que lui donne l'apparence de la
jeunesse. Donc, mesdames, n'avouez jamais". Notre collègue M. Fernand Merlin a déposé un amendement qui ferait commencer à trente ans l'époque de capacité électorale pour la femme. Dans ce cas, si l'article dit vrai, il n'y aura pas de femmes électrices avant qu'elles aient
atteint l'approche de la cinquantaine. "

Le sénateur Massabuau constatait ainsi lors de la séance du 21 novembre 1922 : " C'est qu'en effet, en majorité, les femmes qui réclament le suffrage universel savent tout faire, sauf une chose : les enfants. Ce ne sont pas les mères qui réclament le suffrage universel, ce sont celles qui veulent se jeter dans l'arène électorale. "

Quelques dates de l'introduction du suffrage féminin dans
le monde :


(cette liste concerne en principe le droit de vote des femmes aux
élections législatives)

1869 - Wyoming (USA)

1893 - Colorado (USA), Nouvelle-Zélande (premier pays
entier)

1894 - Australie méridionale

1895 - Utah (USA)

1896 - Idaho (USA) [jusqu'en 1914, 5 autres Etats des USA ont
accordé le droit de vote aux femmes : Washington, Californie,
Oregon, Arizona, Kansas]

1899 - Australie occidentale

1902 - Australie (entière sauf Tasmanie)

1903 - Tasmanie

1906 - Finlande (bien qu'incluse dans l'empire russe, la Finlande
avait un statut particulier)

1913 - Norvège

1914 - Onze autres Etats des USA

1915 - Danemark, Islande

1918 - Pologne, Russie, Royaume-Uni (dès 30 ans), Irlande
(au sein du Royaume-Uni), Autriche

1919 - Allemagne, Pays-Bas, Luxembourg

1920 - Hongrie, USA (19e amendement), Canada

1921 - Tchécoslovaquie, Suède

1928 - Royaume-Uni (dès 21 ans)

1930 - Afrique du Sud

1931 - Espagne, Brésil

1934 - Turquie

1935 - Philippines

1944 - France (premier vote en mars 1945 aux élections
municipales)

1945 - Italie

1946 - Japon, Albanie

1947 - Argentine, Bulgarie, Venezuela, Yougoslavie

1948 - Belgique, Roumanie

1949 - Chili

1952 - Grèce, Bolivie, Inde

1953 - Mexique

1954 - Colombie, Pakistan, Syrie

1955 - Pérou, Côte d'Ivoire, Egypte, Viet-nam

1961 - Paraguay

1963 - Iran, Kenya

1971 - Suisse

1976 - Portugal

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.


Dernière édition par le Jeu 5 Avr - 9:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Mer 4 Avr - 23:54

Textes infiniment éloquents... qui ne m'étonnent guère... Je posterai demain... Les dates sont éminemment parlantes, elles aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Genovefa

avatar

Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 0:15

Je posterai aussi plus longtemps demain.

Vous remarquerez que les pays retardataires sont souvent à majorité catholique.

Nous sommes des petites choses fragiles, un peu stupides et considérées comme mineures à vie.

Il n'y a pas si longtemps que les femmes ont le droit de posséder un compte bancaire, alors qu'on a toujours eu le droit de gagner moins mais de payer autant de cotisations et d'impôts que les hommes.

Le fisc et d'administration ne sont pas mysogynes, eux Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 0:17

Il ne faut pas oublier Napoléon et son asservissement de la femme...........
Revenir en haut Aller en bas
Genovefa

avatar

Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 0:25

Il faut dire que Joséphine l'avait tellement décoré de cornes qu'il a dû en avoir de gros ressentiments geek rendeer rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 0:26

Je ne lui pardonne pas
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin
avatar

Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 0:30

Genovefa a écrit:
Il faut dire que Joséphine l'avait tellement décoré de cornes qu'il a dû en avoir de gros ressentiments geek rendeer rendeer

Dans le genre lui non plus n'est pas mal...Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 0:38

C'est clair Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Genovefa

avatar

Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 0:40

Citation :
Dans le genre lui non plus n'est pas mal

C'est bien vrai, elle lui devait bien cela Laughing Laughing

Je connais assez bien l'Allemagne où j'ai vécu longtemps et bien jetrouve les hommes beaucoup plus mysogynes. En fait, les femmes sont beaucoup plus passives et trouvent normal de passer après.

Ou c'est mon côté citadine d'une grande ville...

Je suis rentrée depuis 20 ans et... ils se rappellent de moi geek
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 0:41

Citation :
Je suis rentrée depuis 20 ans et... ils se rappellent de moi
Je n'en doute pas, Geno Very Happy Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Estelle
Admin
avatar

Nombre de messages : 2408
Age : 39
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 9:29

Bonjour! Very Happy
J'ai voté "une société misogyne".

Il faut pratiquement attendre le XXème siècle pour qu'une femme devienne avocate (1897), 1875 pour qu'une femme puisse être médecin, en 1851, Napoléon III refuse qu'une femme se présente au bac, et accepte en 1852.

Quant au droit de vote, cela ne fait même pas un siècle que les femmes l'ont. Sans parler de la place des femmes en politique...

_________________
Notre étoile est en nous, et de nous il dépend qu'elle soit bonne ou mauvaise.Charles Baudoin

Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin
avatar

Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 10:27

Bonjour Estelle ! Very Happy

Le mot féminisme est une invention très tardive, fin du XIX ème, début du XX° siècle. Cela démontre qu'aucun combat réellement organisé pour la cause féminine n'existe avant cette période. A partir de 1900 c'est effectivement une explosion de démarches qui bien que différentes les unes des autres ( avortement, élection, sexualité, fin du proxénétisme) permettent de faire naître la cause féminine.

En 1901 pour commémorer la DDHC un timbre est édité, timbre qui met en valeur un homme portant les droits de la femme...
En 1910 20 candidates se présentent aux élections législatives, leurs bulletins sont considérés comme nuls...
Mais dès 1906 des députés ont pris fait et cause pour les droits de la femme : Jaurès, Viviani, Marin, Buisson en somme de droite et de gauche.
En 1922 c'est le Sénat qui refuse le droit de vote aux femmes alors que l'assemblée Bleu horizon avait voté favorablement. Le Sénat n'est il pas le symbole du conservatisme ? Le frein institutionnel à toutes avancées trop rapides ?
1925 10 candidates sont élus députés, mais leurs élections sont invalidées.
Le front populaire parviendra à créer des postes de sous-secrétaires d'Etat pour les femmes.

La grave faute de la France c'est de n'avoir pas accordé le droit de vote aux femmes dès la fin de la 1ère guerre mondiale. Avant le conservatisme et la misogynie de la société étaient trop ancrés. Mais dans les années 1920 c'est seulement le conservatisme, notamment du Sénat qui empêche de franchir le pas. L'intervention de Benoit XV puis des catholiques français auraient pu être décisives pour arracher le droit de vote.
J'ai donc voté essentiellement par conservatisme.scratch Wink

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 10:52

Citation :
La grave faute de la France c'est de n'avoir pas accordé le droit de vote aux femmes dès la fin de la 1ère guerre mondiale. Avant le conservatisme et la misogynie de la société étaient trop ancrés. Mais dans les années 1920 c'est seulement le conservatisme, notamment du Sénat qui empêche de franchir le pas. L'intervention de Benoit XV puis des catholiques français auraient pu être décisives pour arracher le droit de vote.
J'ai donc voté essentiellement par conservatisme.
Penses-tu, Camille, que la mysoginie, n'ait pas été ancrée, encore tout au long du XXè s. ??? Partant de là, conservatisme me semble pertinent... Laughing La "parité" n'est toujours pas de mise Laughing (à part au sein de l'Administration, je l'admets bien volontiers) Mais, je m'éloigne un tantinet du sujet...
En revanche,
Citation :
La grave faute de la France c'est de n'avoir pas accordé le droit de vote aux femmes dès la fin de la 1ère guerre mondiale.
j'adhère totalement à cette affirmation. C'est, tout de même, l'ensemble de la population féminine qui a pris la relève, durant et après la "der des der"... et qui s'est émancipée... au grand dam des hommes, à leur retour du front...
Je maintiens donc mon vote ; "mysoginie" ...
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin
avatar

Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 11:32

[quote]Penses-tu, Camille, que la mysoginie, n'ait pas été ancrée, encore tout au long du XXè s?? Partant de là, conservatisme me semble pertinent... Laughing La "parité" n'est toujours pas de mise Laughing (à part au sein de l'Administration, je l'admets bien volontiers) Mais, je m'éloigne un tantinet du sujet...
/quote]

Je pense que le code civil, ou le code napoléonien à créer les principes de l'inégalité civile et légale homme/femme pour le XIXème siécle. Il faut faire attention de ne pas prêter nos idées actuelles à nos ancêtres, même la Revolution ne pouvait détruire des millénaires de pratiques.

Hormis Olympe de Gouges et quelques autres il y a peu de femmes réclamant une émancipation institutionnelle. Car attention dans les comportements nous avons parfois des attitudes très libérées. Il ne faut pas tout schématiser. Tout dépend de la classe sociale. Après tout peut être qu'une Marquise était plus libre avant le code civil.

Pour le vingtième siècle je perçois une évolution de la misogynie. Ce n'est plus les mêmes peurs, l'évolution de la sexualité le démontre, ce n'est plus lié à la virilité ou autre sentiment de supériorité. ( plus rien à voir avec le pécheur, le célibataire endurci ou le surhomme Nieztschien)

C'est davantage lié au sens de la représentation. Il faut aujourd'hui admettre que bien des femmes ont un comportement misogynie. Comme le disait Elisabeth Batinder la loi sur la parité est dangereuse. Si les femmes sont moins présentes en politque c'est qu'elles assument encore majoritairement les tâches privées. Là dans l'environnement du couple, est ce de la misogynie ? Ou une question du bon choix du conjoint ?Laughing Laughing Laughing

J'ai laissé la porte ouverte à un débat passionné, mais ne tapez pas trop fort !

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 11:52

Citation :
même la Revolution ne pouvait détruire des millénaires de pratiques.
Mais le peu d'acquis dus à la Révolution (c'était une avancée, une ouverture !) ont été balayés par Napoléon...
Citation :
Il faut faire attention de ne pas prêter nos idées actuelles à nos ancêtres, même la Revolution ne pouvait détruire des millénaires de pratiques
Je suis la première à l'admettre... Mais il s'agit d'une constatation. C'est bien Napoléon qui a stoppé net l'avancée permise par la Révolution...
Citation :
Hormis Olympe de Gouges et quelques autres il y a peu de femmes réclamant une émancipation institutionnelle. Car attention dans les comportements nous avons parfois des attitudes très libérées. Il ne faut pas tout schématiser. Tout dépend de la classe sociale. Après tout peut être qu'une Marquise était plus libre avant le code civil.
... et pour cause... Je n'ai pas oublié l'humiliation publique de Théroigne de Méricourt...
Une marquise était sans doute plus libre avant... Surtout en cas de veuvage...
Citation :
Pour le vingtième siècle je perçois une évolution de la misogynie. Ce n'est plus les mêmes peurs, l'évolution de la sexualité le démontre, ce n'est plus lié à la virilité ou autre sentiment de supériorité. ( plus rien à voir avec le pécheur, le célibataire endurci ou le surhomme Nieztschien)
... surtout après 1968... Laughing
Citation :
Si les femmes sont moins présentes en politque c'est qu'elles assument encore majoritairement les tâches privées. Là dans l'environnement du couple, est ce de la misogynie ? Ou une question du bon choix du conjoint ? Laughing
Le bon choix est une loterie, tout de même, et bien souvent... Mais ce n'est que mon humble avis...
Il me semble que le rôle d'une mère consiste justement, à gérer équitablement et pertinemment l'éducation de ses enfants... C'est elle qui permmettra à son fils, de se construire, et par extension, de devenir un homme éclairé...
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin
avatar

Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 11:57

Aude a écrit:

Le bon choix est une loterie, tout de même, et bien souvent... Mais ce n'est que mon humble avis...
Il me semble que le rôle d'une mère consiste justement, à gérer équitablement et pertinemment l'éducation de ses enfants... C'est elle qui permmettra à son fils, de se construire, et par extension, de devenir un homme éclairé...

Bonne réflexion c'est à la mère à créer l'homme de demain.Wink

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Genovefa

avatar

Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 12:24

Citation :
Si les femmes sont moins présentes en politque c'est qu'elles assument encore majoritairement les tâches privées

Sans doute mais pas seulement, peut-être ont-elles moins de gôut pour s'exhiber (surtout dans les media d'aujourd'hui...), peut-être la majorité n'aime pas parler pour ne rien dire confused

Michelet (que je goûte assez peu en général) a dit une chose juste "le pire ennemi de la femme est une autre femme"

Car, même si le carcan des lois a changé officiellement les choses, il reste un grand sentiment d'infériorité chez les femmes.

Je vais poser la question qui dérange "qui élève les enfants ?"

Qui apprend aux tout-petits qu'il y a des jouets de fille ou de garçon ?
Un garçon ne doit pas pleurer, etc Un garçon doit protéger parce qu'il est plus fort (hmmm)

Je m'amuse quelquefois à jouer la mouche du coche chez des couples assez jeunes avec enfants "pourquoi apprends-tu à ta fille à repasser et à faire des gâteaux et pas à ton fils ?".

Quand j'y repense, j'ai aussi été élevée ainsi, mais maintenant quand il y a quelque chose à réparer chez ma mère, je le fais. Je n'ai pas la force physique d'un homme mais c'est tout.

Il y a une sorte de fatalité à reproduire chez les enfants le modèle que l'on a connu soi-même. S. de Beauvoir le note dans son "deuxième sexe" paru en 1949 tout de même.

Le temps où les hommes partaient chasser pour ramener la viande est tout de même dépassé.

En Allemagne, j'ai remarqué que les femmes se révoltent beaucoup moins que chez nous, même à la maison, tellement il est normal d'obéir.

Pour mes essais de vie en commun, j'avais finalement adopté "la résistance passive", du genre cause toujours...

Citation :
Une marquise était sans doute plus libre avant... Surtout en cas de veuvage...

Je ne suis pas sûre qu'elle ne passait pas sous tutelle avec son fils ou son frère ou n'importe qui de mâle No

Si on rajoute le poids de la faute originelle, l'autorité confortable des pères ou maris, je comprends qu'ils aient du mal à lâcher un peu de lest.

Mais les femmes ont leur part de responsabilités aussi. Très jeune, je me suis posée un tas de questions et j'ai surtout observé les couples autour de moi (j'étais très timide Embarassed )

Tiens, j'ai revu récemment le reportage sur la loi sur l'avortement votée au forceps avec S. Veil. Qu'a-t-elle dû entendre Evil or Very Mad Et je suppose que les injures ont été coupées au montage.

On a progressé, les filles sunny mais avez-vous déjà vu une femme responsable hiérarchique ? C'est quelquefois limite...

Ca me fait penser quelquefois qu'il faudra encore quelques générations afin que cela devienne naturel. La majorité des femmes doit encore grandir dans sa tête.

Ca va Camille, je n'ai pas tapé trop fort lol!
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin
avatar

Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 12:28

Genovefa a écrit:

Ca va Camille, je n'ai pas tapé trop fort lol!

Oui, oui c'est bon, cela reste raisonnable.

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Estelle
Admin
avatar

Nombre de messages : 2408
Age : 39
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 12:31

Et ici, on n'est pas aussi sévère que sur un forum dernier né! Wink

_________________
Notre étoile est en nous, et de nous il dépend qu'elle soit bonne ou mauvaise.Charles Baudoin

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 12:32

Citation :
Ca me fait penser quelquefois qu'il faudra encore quelques générations afin que cela devienne naturel. La majorité des femmes doit encore grandir dans sa tête.
... Eh ! oui, Geno ! Le remède, j'insiste... L'éducation donnée par la mère ... à tous ses enfants, filles comme garçons...
Revenir en haut Aller en bas
Genovefa

avatar

Nombre de messages : 1844
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 12:53

Citation :
Et ici, on n'est pas aussi sévère que sur un forum dernier né!

Des noms ! des noms !!!!! bounce bounce

Je précise tout de même que je n'ai jamais eu d'enfants, ce sont mes propres observations et je crois avoir assez de recul.

Désolée d'avoir un peu dépassé le sujet du vote des femmes. Embarassed

Mais mathématiquement, on ne peut pas ignorer 52% de voix, alors au départ, ces messieurs ont essayé de les ridiculiser, car effectivement elles font peur, elles sont majoritaires en nombre.

Citation :
... Eh ! oui, Geno ! Le remède, j'insiste... L'éducation donnée par la mère ... à tous ses enfants, filles comme garçons...

Ce serait l'idéal, mais les femmes, les mamans ne sont pas encore prêtes pour la plupart, je le constate autour de moi, même chez les jeunes couples.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 13:06

Le dialogue, le dialogue...
Revenir en haut Aller en bas
Camille Desmoulins
Admin
avatar

Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 13:38

Genovefa a écrit:


Mais mathématiquement, on ne peut pas ignorer 52% de voix, alors au départ, ces messieurs ont essayé de les ridiculiser, car effectivement elles font peur, elles sont majoritaires en nombre.

Ahhhhhh c'est pour cela que les chinois ne veulent plus que des garçons ! En chine pour 100 naissances de filles on obtient 130 naissances de garçons ! Les pauvres ! Je parle des trente futurs célibataires !Laughing Laughing Laughing

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Camille Desmoulins
Admin
avatar

Nombre de messages : 5040
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 13:39

Estelle a écrit:
Et ici, on n'est pas aussi sévère que sur un forum dernier né! Wink
Tu es jalouse ? Tu veux jouer du fouet toi aussi ici ? Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
La révolution est la guerre de la liberté contre ses ennemis, la constitution est le régime de la liberté victorieuse et paisible.
Maximilien Robespierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://atelierdelhistoire.frbb.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   Jeu 5 Avr - 13:45

Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le droit des votes des femmes en France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le droit des votes des femmes en France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une série de caricatures contre le droit de vote des femmes
» Les femmes selon Vichy
» Le droit de vote des étrangers.
» Droit de vote
» La ministre du droit des femmes veut abolir la prostitution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier de l'Histoire :: Périodes :: Histoire Contemporaine-
Sauter vers: